Publié le 24/03/2010 à 15h47 /

Élections MSA Sud-Aquitaine : la dernière étape

// Les délégués cantonaux, fortement mobilisés, ont élu vendredi 12 mars le nouveau conseil d'administration et les comités départementaux des Landes et des Pyrénées-Atlantiques.

La dernière étape des élections MSA avait lieu, pour les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, le vendredi 12 mars à  Orthez. Les délégués cantonaux sortis des urnes à  l'issue du scrutin du 26 janvier, étaient réunis en assemblée générale pour la toute première mission de leur mandat : élire en leur sein, et de façon départementalisée, le conseil d'administration de la MSA Sud-Aquitaine ainsi que les comités départementaux. Une participation massive a marqué cette élection, puisque sur les 692  délégués nouvellement élus (422 en Pyrénées-Atlantiques, 270 dans les Landes), 591 étaient présents ou représentés, soit 85,4 %.
Cohérence et proximitéComposé par moitié d'administrateurs des deux départements, le conseil d'administration exerce ses missions sur l'ensemble du territoire de la MSA Sud-Aquitaine, à  savoir les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Selon les textes, il est la seule instance de décision qui définit les orientations
politiques et assure ainsi une cohérence globale. À ses côtés, et dans chaque département, un comité départemental, au sein duquel se retrouvent les administrateurs issus du département concerné, mais aussi des délégués départementaux élus, constitue l'instance politique de proximité. Ce 12 mars, on votait donc à  la fois pour le conseil d'administration, comme l'exigent les textes, mais aussi pour chaque comité départemental, selon le choix fait par l'ancien conseil d'administration. Au premier et au troisième collège, celui des exploitants et employeurs de main-d'oeuvre, le scrutin était uninominal, à  la majorité absolue au premier tour et relative au second. Les candidatures étaient individuelles mais pouvaient être regroupées sur un même bulletin de vote, ce qui était le cas dans les deux départements. Dans les Pyrénées-Atlantiques, une seule liste parrainée par les  administrateurs et délégués départementaux « sortants », se présentait aux suffrages. Le résultat, sans surprise, a donné la majorité absolue, dès le premier tour, à  l'ensemble des candidats. Dans les Landes, deux listes étaient en présence, parrainées par deux syndicats. La FDSEAJA-EDT présentait des candidats au premier et au troisième collège pour chaque élection, conseil d'administration et comité départemental. Le Modef-Adraf, pour sa part, présentait des candidats au premier collège pour le conseil et le comité départemental et au troisième collège, uniquement pour le comité départemental. Au terme du scrutin landais, la liste FDSEA-JA-EDT a obtenu la totalité des sièges, au conseil d'administration comme au comité départemental, dès le premier tour. Neuf nouveaux élus au conseil Le nouveau conseil d'administration de la MSA Sud-Aquitaine, composé de 29 membres, se renouvelle avec neuf nouveaux élus. Il s'agit, côté landais, du remplacement de Monique Duvignau par Bernard Berque au premier collège et du remplacement au deuxième collège de Monique Lartigue par Michel Dore. Dans les Pyrénées-Atlantiques, au premier collège, Jean-Michel Harlouchet, Michel Benquet et Jean-Claude Saint-Jean sont remplacés par Delphine Lescastereyres, Sylviane Hondet et Jean-Marc Etchart. Enfin, au sein du troisième collège, Gilles Ladaurade remplace Marianne Dupuy et au second collège, Alain Orduna remplace Arnaud Oxibar. Le conseil d'administration nouvellement élu s'est réuni l'après midi même pour élire son président et les membres de son bureau. Il a confirmé sans auncune ambiguité la présidence et première vice-présidence, confiées respectivement à  Chantal Gonthier et Roland Touya, ainsi que les présidences des comités départementaux des Landes et Pyrénées-Atlantiques, confiées respectivement à  Jean-Michel Lalanne et Claudine Boudassou. Dominique Maurel

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×