Publié le 14/06/2010 à 11h57 /

Fourrage info

// Cumul des températures au 6 juin (cumul à  partir du 1er février, en base 0 – 18 °C, données sources Météo France et réseau Déméter)

Les prairies fertiles coupées précocement (enrubannage et ensilage) peuvent revenir dans le circuit des parcs pàturés, les repousses offrent au bétail une herbe de qualité.Les pluies de cette semaine rendent aléatoires la réalisation des stocks. Les fauches seront à  réaliser dès que la météo le permettra. Gérer les refus Il est préférable d'éliminer mécaniquement les refus, sur les parcelles où ils sont importants. La végétation non pàturée, durcie, sera encore moins appétente pour les prochains cycles, voire aura eu le temps de grainer. Broyage ou fauche, les deux techniques conviennent, à  condition toutefois de ne pas couper en dessous de 7 – 8 cm de hauteur d'herbe résiduelle, pour ne pas pénaliser la repousse.En cas de broyage, celui-ci doit être le plus fin possible, et la répartition des débris homogène. Les refus sont généralement plus abondants et difficiles à  détruire dans les parcelles sous-pàturées. La fauche est alors une bonne alternative, permettant de valoriser les résidus par exportation ou consommation au champ par des animaux à  faibles besoins.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×