Publié le 21/06/2010 à 14h03 /

Recyclage de plastiques agricoles

// Pour la cinquième année, quatre-vingt points de collecte sont mis à  disposition des agriculteurs dans les Pyrénées-Atlantiques. Plus de 200 tonnes de .déchets seront récupérés cette année, auprès de 1 500 exploitants, gràce à  cette opération, coordonnée par la chambre d'agriculture, la FDCUMA, les syndicats de traitement et Adivalor

Chaque année, environ 500 tonnes de plastiques agricoles usagés sont à  éliminer des exploitations. Le brûlage ou l'enfouissement, formellement interdits, représentent un réel danger pour l'environnement. Mais surtout, ces plastiques peuvent avoir une destinée plus intéressante : collectés par catégories, ils peuvent être recyclés en granulé et servir ensuite à  la fabrication de sacs poubelles, de composteurs et autres objets plastiques. Donner une deuxième vie aux plastiques agricoles est le choix fait sur les Pyrénées-Atlantiques par la chambre d'agriculture, la FDCUMA, les syndicats de traitement des déchets ménagers (SMTD, SMPL, CCO, Bil Ta Garbi et Bizi Garbia) et Adivalor, depuis plusieurs années. Les 200 tonnes environ de plastiques récupérés auprès des 1 500 agriculteurs sont acheminées vers le site industriel de Lacq et recyclées par la société Régéfilm. « Nous avons privilégié une entreprise locale, afin de ne pas perdre le bénéfice environnemental du recyclage, par des consommations en gasoil importantes liées au transport du plastique hors département, voire hors région. Ce choix implique une organisation plus complexe, mais au moins nous restons cohérents » explique François Delage, ingénieur environnement à  la chambre d'agriculture. Cette année, la cinquième collecte aura lieu les 28 et 29 juin 2010. 80 points de collecte seront à  disposition des agriculteurs. Cette opération bénéficie du soutien financier du conseil général, du Crédit agricole et d'Adivalor. De plus, le réseau des CUMA se mobilise pour ouvrir des points de collecte sur l'ensemble du département. Une permanence au minimum d'une demi-journée sur les deux jours de collecte sera assurée. Un numéro de téléphone, pour chaque site, est mis à  disposition des agriculteurs. « Nous essayons de proposer un site de collecte au plus proche des exploitations et les agriculteurs peuvent aussi se regrouper pour amener leurs plastiques » précise Agnés Mendiboure, qui coordonne à  la FDCUMA l'organisation des sites. En pratique, la collecte des plastiques usagés se déroule de la façon suivante : « Vous triez, stockez et pliez les plastiques en ballots sur votre exploitation puis vous les apportez sur le lieu de collecte le plus proche de chez vous aux dates indiquées. Pour des raisons techniques de recyclage, il vous est demandé de séparer les films d'ensilage des films d'enrubannage », complète François Delage.
Lors de votre venue sur le site de collecte, une attestation de reprise est remise, preuve d'une bonne gestion de vos déchets. Une prise en charge de 15 euros TTC est demandée, quel que soit le volume de plastiques apporté.

Renseignements :
François Delage au 05 59 90 18 56 Plastiques acceptésCette collecte concerne les bàches d'ensilage et d'enrubannage, les bàches des tunnels d'élevage et de serres.
Plastiques refusésLes film de paillage, plastiques non pliés, ficelles, filets plastiques, tuyaux d'arrosage ne sont pas collectés.
Les big-bag, les sacs d'engrais de 50 kg et les bidons plastiques de produits phytosanitaires ou de produits lessiviels, font l'objet d'une collecte séparée en septembre.
ConseilsFaire la chasse aux « indésirables » qui auraient pu se glisser dans vos plastiques : cailloux, ferraille, terre, pneus, batteries ou bidons ils empêchent le recyclage !
Ne pas stocker ses plastiques dans des big-bag, il vous faudra les vider lors de la collecte.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×