Publié le 09/08/2010 à 16h41 /

Une récolte céréalières en dent de scie

// La dernière note du ministère de l'Agriculture sur l'état des grandes cultures confirme l'analyse de juillet, avec une baisse de la récolte de céréales de 7 % et un recul du colza de près de 20 % par rapport à  la très forte moisson de 2009. La progression spectaculaire des protéagineux est encore accentuée alors que la récolte de pommes de terre serait en retrait de 7 %.

Dans sa note sur la situation des cultures françaises au 1er août 2010, le service de statistiques et de prévisions du ministère de l'Agriculture (Agreste) confirme pratiquement ses estimations de juillet pour la récolte de céréales à  paille, à  50,5 Mt, soit une baisse de 7 % comparé à  2009, mais une stabilité par rapport à  la moyenne quinquennale 2005/2009. La production de blé tendre est annoncée à  35,2 Mt contre 35,3 prévu en juillet, soit une baisse de 3 %, mais un chiffre encore supérieur de 2 % à  la dernière moyenne quinquennale. L'augmentation de la sole de 4 % n'a pas permis de compenser le recul du rendement moyen national estimé à  71,1 q/ha, contre 76,5 l'an passé. Les grandes régions de production, Centre, Picardie et Champagne-Ardenne ont été les plus affectées par cette baisse de rendement. Chute de l'orge Le blé dur n'a subi qu'une baisse de rendement de l'ordre de 1 quintal alors que les surfaces emblavées progressaient de 20 %. La récolte est donc annoncée à  2,46 Mt, en hausse de 17 % par rapport à  2009 et de près de 20 % sur la moyenne quinquennale. En revanche, la chute de la production d'orge, sous le double effet d'une baisse de 15 % des surfaces et de 8 % des rendements, serait de 21 % par rapport à  l'exceptionnelle récolte de l'an dernier avec 10,2 Mt. Enfin, le ministère avance une première prévision de récolte de mais grain à  13,5 Mt, en recul de 12 % comparé à  l'année 2009 et de 6 % sur la moyenne quinquennale. Recul du colza La forte baisse de la récolte de colza est confirmée avec 4,52 Mt, soit 19 % de moins que le record de l'an dernier, conséquence surtout d'une perte de rendement de 6,5 q/ha. Les estimations de production de protéagineux sont, elles, encore revues à  la hausse depuis la note ministériel de juillet. La récolte de pois atteindrait 1,08 Mt, pratiquement le double de celle de 2009 et 36 % de mieux que la moyenne 2005/2009. La production de féveroles progresserait de son côté de 55 % par rapport à  2009 et de 104 % sur la dernière moyenne quinquennale.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×