Publié le 03/09/2010 à 11h44 /

Les JA landais solidaires des agriculteurs touchés par des catastrophes naturelles

// Ils offrent deux semi-remorques de foin aux éleveurs de Charente-Maritime durement touchés par la tempête Xynthia.

Entraide et solidarité, qui se vivent au quotidien et depuis toujours dans le monde agricole, sont plus que jamais d'actualité et nécessaire avec les sautes d'humeur de la météo. Suite à  la tempête Klaus en janvier 2009, de nombreux agriculteurs du réseau FNSEA-JA de toute la France n'avaient pas hésité à  laisser leur exploitation pour venir en aide aux agriculteurs landais sinistrés. En février dernier, les vents violents ont cette fois occasionné d'importantes inondations dans certaines régions littorales, noyant bétail et cultures. La Charente-Maritime a été tout particulièrement touchée. « Plusieurs agriculteurs de cette zone étaient venus. Il était normal qu'à  notre tour nous leur apportions un peu de soutien ». Au mois de mai, les JA avaient donc lancé un appel à  un don de fourrage. Les JA du canton de Bascons à  l'oeuvreSébastien Raulin, jeune exploitant à  Bascons, s'est alors rapproché de sa mairie pour demander l'autorisation d'utiliser le foin d'une parcelle communale de 10 ha en jachère. « Ils ont tout de suite accepté. Ca leur évitait le broyage pour l'entretien ! » Sébastien (au centre de notre photo) et trois autres JA du canton ont donc donné de leur temps pour faucher et faner avec leur matériel cette prairie fin juin, « au meilleur moment, le foin est de très bonne qualité et abondant. En plus, il est bio ! ». L'entreprise de travaux agricoles Barnex a, quant à  elle, assuré le pressurage à  un prix avantageux. La récolte atteint les quatre-vingt-trois bottes de 400 kg. L'acheminement est assuré par un transporteur qui livre à  l'hippodrome de Mont-de-Marsan de la paille en provenance de Charente-Maritime. Il repartira donc avec un chargement de foin. Le premier convoi de 52 bottes est parti vendredi dernier, direction Plassay, près de Jonzac où, hasard des choses, se déroule cette année la finale régionale de labour. « Nous avons pour habitude d'amener à  chaque finale des produits locaux pour les faire connaître. Cette année, nous amènerons du foin » précise Pascal Lafenêtre, le président des JA. Maintenant, les JA regardent en direction du Var où le monde agricole a été frappé par les pluies torrentielles en juin dernier : « Nous réfléchissons à  une action pour leur venir en aide » confie le président qui s'inquiète par ailleurs du manque de fourrage dans les élevages landais touchés par la sécheresse : « Il faudrait aussi trouver des solutions pour nos élevages. Nous regrettons beaucoup que la DDTM ne nous ait pas écouté quand nous avions demandé en juin l'autorisation d'utiliser les jachères. Nous l'avons maintenant, mais c'est trop tard, tout est grillé et inutilisable. En plus, les éleveurs devront acheter leur fourrage au prix fort, vu la forte progression du prix des céréales ». Dominique Maurel

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×