Publié le 24/09/2010 à 09h22 /

Un public de connaisseurs au concours de labour des JA 64

// Le rendez-vous départemental, organisé par les jeunes du canton de Saint-Palais s'est déroulé le 18 septembre à  Arberats.

Un public de connaisseurs est venu à  Arberats assister à  ces épreuves très techniques. L'année prochaine, sauf imprévu, l'événement devrait se dérouler en juillet dans le canton de Mauléon © Guy Mimbielle Le Sillon
Chacun sait que Saint-Palais est la capitale de la Basse-Navarre : sa localité voisine Arberats était le samedi 18 septembre la capitale du Labour ! Capitale départementale, s'entend car, ce même week-end, se déroulait à  Hautvillers-Ouville, dans la Somme, la 57e finale nationale. Organisé par les Jeunes Agriculteurs, cet événement constitue pour tous les échelons de la structure, le rendez-vous de rentrée du syndicat agricole JA.
À Arberats, Mattin Ladeuix et son équipe cantonale, avec l'appui des animatrices départementales, ont ainsi concocté un programme où se conjuguaient technique et convivialité. La météo, très capricieuse, apporta son lot d'inquiétudes pendant les préparatifs, néanmoins les épreuves, l'après-midi se déroulaient sous un soleil radieux.
De l'ouverture à  la dérayure Animation phare, le concours de labour suscitait un vif intérêt auprès d'un public de connaisseurs. Les épreuves mettaient en compétition des binômes de laboureurs, lesquels devaient réaliser un parallélogramme avec précision en respectant des critères clairement définis. Pour départager les concurrents, la notation tient compte des différentes caractéristiques d'un bon labour : le tracé d'ouverture, la raie de labour et sa régularité, l'uniformité des bandes de terre, l'enfouissement des chaumes, la jonction des courts tours et la dérayure finale
Outre le labour, diverses animations étaient proposées, notamment pour les plus jeunes. La MSA et Groupama avaient aussi apporté leur contribution en organisant un concours sur le thème de la prévention.
À l'heure de la proclamation des résultats, le président départemental des JA, Nicolas Bernatas ne manquait pas de féliciter chaleureusement son secrétaire général Mattin Ladeuix et son équipe et de remercier l'ensemble des donateurs et partenaires associés à  l'événement. Des propos que reprenaient les élus présents lors de la remise des prix et du pôt de clôture : tant le député Jean Lassalle que le conseiller général Bathélémy Aguerre insistait sur la pertinence d'une telle opération et sur l'importance de la place de l'agriculture encore aujourd'hui dans le milieu rural, notamment en Béarn et Pays basque où il demeure l'un des piliers de l'économie locale, créateur d'emplois et aménageur des territoires. Guy Mimbielle

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×