Publié le 15/10/2010 à 14h31 /

Les surfaces de légumes industriels régressent

// Les producteurs de légumes industriels veulent une revalorisation de leurs contrats.

Le Cenaldi, l'association des groupements de producteurs de légumes destinés à  l'industrie (appertisation, surgélation) constate dans un communiqué daté du 5 octobre, que les surfaces consacrées en France à  la culture de ces légumes ont enregistré en 2010 une baisse significative de l'ordre de 13 %, passant de 27.648 à  21.694 hectares, la Bretagne et la Picardie étant particulièrement pénalisées. Cette diminution des surfaces concerne essentiellement les pois victimes par ailleurs d'une réduction sensible des rendements tombant en moyenne, de 85 à  70,1 qx/ha. Cette réduction des surfaces est intervenue dans un contexte de stocks importants chez les industriels qui voulaient s'en alléger. Une reprise inattendue de la consommation stimulée par l'hiver froid et les prix élevés des légumes frais a permis cet allégement. Les problèmes de surabondance de stocks chez les conserveurs étant réglés, le Cenaldi considère que les négociations des prochains contrats doivent s'engager dans un objectif de revalorisation significative. La baisse des prix contractualisés l'an dernier intervenait aussi dans une conjoncture céréalière très déprimée, ce qui n'est plus le cas. Des opportunités nouvelles s'ouvrent donc aux producteurs dans le choix de leurs emblavements de la prochaine campagne, ce qui entraînerait de nouveaux abandons des cultures de légumes de conserve par manque de rentabilité. Si les contrats n'étaient pas revalorisés.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×