Publié le 22/10/2010 à 08h26 /

Cirphis : bilan de la campagne 2010

// Au vu des prévisions météo, et notamment de la baisse significative des températures, les attaques de chenilles semblent désormais peu probables. La surveillance est donc levée pour cette année.

Peu de papillons, pour la deuxième et la troisième génération, ont été finalement observés.
La présence de chenilles a cependant été notable sur des secteurs localisés du Pays basque, dès le mois d'août sur la côte (deuxième génération), à  partir de fin septembre sur les secteurs Saint-Pée/Nivelle, Itxassou, Bidarray, Juxue (troisième génération). Les niveaux d'infestation sont toutefois majoritairement restés en dessous des seuils requis pour justifier un traitement.
La meilleure prévention reste la fauche ou la pàture intensive des parcelles à  risque.
La campagne de surveillance reprendra fin juillet de l'année prochaine.
Nous remercions les agriculteurs participant au réseau de surveillance pour leur aide, ainsi que le FDGDON des Landes et le FREDON, pour leur contribution.
Marie-Claude Mareaux,
chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques
mc.mareaux@pa.chambagri.fr. Tél. : 05.59.80.69.92

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×