Publié le 03/12/2010 à 16h27 /

A Festivolailles, la poularde réchauffe les coeurs

// Les amateurs de bonne chère n'ont pas hésité à  braver pluie et froid pour découvrir et savourer les volailles fermières festives lors du rendez-vous gastronomique du Sud-Ouest des Festivolailles à  Saint-Sever (Landes).

Festivolailles marque l'ouverture officielle de la saison des volailles de Noël : parmi les animations, des concours de volailles mais aussi de cuisine (photo ci-dessus). © Meyranx
Contrairement à  l'accoutumée le dernier week-end de novembre, on ne se bousculait pas dans les rues de Saint-Sever (40) qui accueillaient les Festivolailles. Il faut dire que le temps n'était pas de la partie pour le grand rendez-vous gastronomique du Sud-Ouest : pluie et vent glacial ont découragé plus d'un visiteur de flàner de stand en stand, à  la découverte des bons produits et de l'artisanat de la région.
C'est dans les lieux à  l'abri des intempéries que se massaient les gourmets. Dans la chapelle des Jacobins par exemple, où le poulailler géant avait élu domicile. Les diverses races de volailles du conservatoire de Puyobrau (Magescq) rivalisaient de beauté avec les plus traditionnels volatiles que l'on trouve dans les élevages landais en cette fin d'année, dont la reine de ce Festivolailles, la poularde.
Succès des poussins auprès des enfants
Mais pour les enfants, le centre d'intérêt principal était plutôt du côté de l'éclosion de poussins. Mieux qu'à  la télé, les petits curieux pouvaient assister en direct aux différentes étapes de la sortie de l'oisillon de son oeuf. Ensuite, place au plaisir de caresser, de càliner et même d'emporter la boule de duvet.
Quant aux gourmets qui mettent la main à  la pàte, ils étaient nombreux autour du volailler Jean-Marc Stévenot pour une leçon de cuisine autour de la volaille festive. Le spécialiste de la volaille a présenté ses méthodes de préparation, ses tours de main, de la simple découpe d'une volaille crue ou rôtie, à  la conception d'un rôti de poulet, en passant par le désossage d'une cuisse de volaille. On se pressait peu au forum de discussion autour de l'élevage de poulardes, mais les visiteurs n'en restaient pas moins attentifs aux explications des techniciens diffusées par les hauts parleurs. Pour Bernadette, une aturine qui venait à  Festivolailles pour la première fois, le message a fait mouche. « Je ne connaissais pas ce mode d'élevage de la volaille landaise et encore moins la poularde. Ils m'ont convaincue ces éleveurs Landais. Je pensais acheter un chapon au supermarché pour Noël. Finalement, ce sera une poularde que je choisirai ici » se réjouit-elle en se dirigeant vers le marché à  la volaille et aux produits gras sous le cloître des Jacobins.
Autre temps fort du week-end, toujours attendu des gastronomes, le concours de cuisine amateurs. Neuf candidats, tous passionnés de cuisine, se disputaient cette année la première place de ce challenge consistant à  élaborer une recette originale à  base de poularde. Le tout en deux heures, sous le regard des visiteurs. L'un des trois duos mère-fille, Coco Cena et Hélène Saint Germain, a remporté le premier prix avec une succulente poularde truffée, accompagnée de potimarron en crumble de noisette, sauce cacao. Les cuisiniers sont unanimes sur cette volaille trop méconnue : « Sa petite taille et son goût très fin permettent beaucoup de créativité en cuisine ». Espérons donc qu'elle a su séduire les visiteurs de ce Festivolailles qui lui était tout particulièrement consacré.
Dominique Maurel
Le Coq du label
Fermiers Landais a désormais son coq en fibre de verre d'une hauteur de 2 m, qui accueillera les visiteurs à  l'entrée du site de l'entreprise. Créé par l'ancien rugbyman Cédric Soulette et sublimé par des artistes locaux, il célèbre les 50 ans de la création du label rouge : « écrire ce que l'on fait, faire ce que l'on écrit ». Label qui sera attribué pour la première fois de l'histoire au poulet fermier jaune des Landes.
Palmarès concours volailles 2010
» Prix présentation Fermiers Landais
1. Brethes de Momuy sur le thème « chapo ski ».
2. Fesentieu de Doazit sur le thème « L'atelier du patissier »
3. Duvignau de Sorbets sur le thème « Charlo et ses copains ».
» Prix originalité Fermiers Landais
1. Bats de Campagne sur le thème « Le Jardin Chinois ».
2. Prévot de Mant sur le thème « L'institut De Beauté ».
3. Brethes de Momuy sur le thème « Chapo Ski ».
» Prix du public -  Darget à  Doazit sur le thème « L'escalot ».
» Gagnant du public - Bernard Dubecq à  Saint-Sever.
Concours de cuisine

» Prix du jury - Coco Cena - Vayres et Hélène St Germain de Begaar : Poularde truffée, potimarron en crumble de noisettes, sauce cacao.
» Prix d'originalité - Valérie et Noémie Femenia de Cauna : Poularde au pot, recette déstructurée.
» Prix de décoration - Laurence et Amélie Gloaguen de Dax : Poularde en croisière.


 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×