Publié le 10/12/2010 à 14h45 /

Les BTS du Legta de Montardon (64) au coeur de l'innovation

// Les étudiants en BTS technico-commercial du lycée d'enseignement général et technique agricole de Pau-Montardon ont organisé une journée sur les innovations dans trois secteurs clés : productions animales, végétales et machinisme.

Les spécialistes ont présenté les dernières innovations en matière d'optimisation des moteurs et bancs d'essai (ci-dessus). Ferme pédagogique et exposés étaient aussi au programme © Ph. D. / Le Sillon
En réalité, les étudiants qui organisaient la journée sur l'innovation agricole, la semaine dernière au lycée de Montardon, à  l'image de Mylène Doumenjou ou de Blandine Grange, ont dépassé le stade du simple BTS. « Nous sommes en post BTS, précisent-elles. Il s'agit, en plus des deux ans requis pour obtenir le diplôme, d'une année supplémentaire en technico-commercial avant d'intégrer le monde professionnel en septembre prochain ».
Aussi, ce rendez-vous était une excellente opportunité de se préparer à  l'entrée dans la vie active, en présentant, sur la base de la récente ferme pédagogique, ce qui se fait de mieux en matière de productions agricoles. En quelque sorte, cette journée correspondait à  une transmission des connaissances des aînés et de leur encadrement à  ceux qui souhaitent suivre leurs traces.
Quand la ferme devient pédagogique
En ce sens, la ferme pédagogique est un support idéal pour tous ceux qui ont intégré un cursus productions animales. « Il s'agit d'un atelier optimisé dont le rendement est de 24 litres de lait par vache et par jour de traite, l'objectif étant un quota de 500.000 litres ». Un bàtiment ouvert, flambant neuf, dont les performances énergétiques ne sont plus à  démontrer (ventilation par toiture, murs en filets, brise-vent, éclairage basse consommation). À cela, il convient d'ajouter un pré-refroidisseur de tank à  lait, de l'eau chaude fournie par panneaux solaires et une ergonomie optimale (64 logettes de 16 vaches, 2 portes intelligentes, 4 distributeurs automatiques de concentrés). Cet atelier, traversable sans contrainte, équipé d'un système de raclage automatique et d'une salle de traite rotative, est un modèle du genre et ne peut que donner des idées aux futurs exploitants. Les BTS avaient également convié les représentants de plusieurs marques. Ces derniers ont présenté et fait fonctionner quelques innovations techniques dans les trois domaines retenus, à  savoir les productions animales, végétales et le machinisme. Ainsi, pour exemple, l'entreprise Dussau SAS insistait sur les avantages des pailleuses éco-paille et méca-pulse alors que, côté machinisme, optimisation (modification et amélioration) des moteurs et bancs de puissance (Sport système) séduisaient les spécialistes.
Génomique et nutrition
Outre les innovations techniques, les étudiants ont également assisté à  plusieurs exposés. Actualité sur la génomique et nutrition étaient à  l'ordre du jour en matière de productions animales. En ce qui concerne le végétal, on insistait sur la gestion de l'irrigation, l'azote (enfouissement), l'après ammoniac et les zones vulnérables. Enfin, désherbinage et techniques culturales simplifiées étaient les deux thématiques retenues pour le volet machinisme. Au final une véritable journée de découverte, un tour d'horizon de l'innovation pour préparer les exploitations d'un futur proche avec un souci de productivité, de qualité et de développement durable.
Philippe Delvallée

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×