Publié le 16/12/2010 à 15h32 /

Charges de mécanisation : diagnostiquer pour décider

// Les CUMA du Sud-Ouest poposent deux outils d'analyse et de gestion « Mécagest» et «Mécaflash» qui permettent de disposer de repères en matière de maîtrise des coûts de mécanisation sur les exploitations agricoles.

En 2009, des diagnostics de charges de mécanisation (Mécagest) ont été réalisés par la FDCUMA des Pyrénées-Atlantiques au sein d'un groupe d'agriculteurs qui avait un projet d'investissement commun : l'achat d'une autofaucheuse ©
La diminution des charges ne doit pas être le seul objectif de la stratégie de mécanisation. Sinon, il vaudrait mieux travailler à  la main En effet, d'autres paramètres sont à  prendre en compte, en particulier la qualité du travail. Cette dernière s'appuie sur la variété et la technologie des équipements, puis sur la rapidité d'exécution des chantiers au bon moment. Pour atteindre ces objectifs, il faut avant tout organiser au mieux sa mécanisation. Le réseau CUMA propose donc deux outils de réflexion en matière de mécanisation : Mécagest et Mécaflash. Déjà  des producteurs ont pu tester la performance et la pertinence de ces outils (lire ci-dessous).
Faire des prévisions de rentabilité
Le problème économique réside dans la difficulté de faire des prévisions de rentabilité quand les prix sont, au mieux, volatils — c'est notamment le cas des céréales sur les quatre dernières années — voire souvent au bas de la courbe, comme en élevage. Ce contexte invite plus que jamais à  connaître son prix de revient : quel est le coût de production de mon blé ou de mon mais, ne serait-ce que pour déterminer ma politique de vente ? Quel est, en général, le seuil de rentabilité de mes productions pour prendre les bonnes décisions ?
La mécanisation, qui représente souvent 30 à  40 % des charges de structure, est un poste stratégique de l'analyse économique de l'exploitation. Et le pivot des équipements reste le tracteur. En effet, il est le plus gros investissement et il détermine le parc des outils et l'organisation du travail. S'agissant des matériels, les frais fixes constitués de l'amortissement, des frais financiers, des assurances, etc., représentent 80 à  90 % du coût total hors carburant et main-d'oeuvre. Ces deux constats obligent à  concentrer la réflexion sur le volume d'utilisation du matériel et donc sur l'organisation du travail.
Les deux outils de réflexion proposés par le réseau des CUMA sont aujourd'hui disponibles. Avec Mécagest, tout d'abord, l'exploitant peut rapidement avoir une idée chiffrée de sa situation. Les données nécessaires au diagnostic consistent simplement à  renseigner la liste des matériels de l'exploitation, leur caractéristique et leur année d'origine ainsi que les travaux par tiers. L'outil informatique est conçu pour faciliter les comparaisons et les simulations. Il fait notamment abstraction des particularités fiscales des résultats comptables. Mécagest peut être une excellente étape avant un projet collectif. Quelle est la situation de départ de chacun, quels sont les objectifs et problèmes à  résoudre, quel est l'impact du projet pour chaque exploitation ?
Simplicité et rapidité
Deuxième nouvel outil, inspiré du réseau CUMA Ouest : le Mécaflash. Cet outil a été adapté aux systèmes de production du Sud-ouest. Il apporte des références d'objectifs minimums à  atteindre en matière coûts de mécanisation pour viser un revenu d'exploitation positif.
Le principe est simple. Les différents chantiers d'une exploitation de polyculture élevage, y compris la vigne, ont été décrits et chiffrés en temps et charges de mécanisation. Mécaflash, à  partir de l'assolement et des pratiques culturales, de récolte, etc., donne en moins de 5 minutes de saisie, le niveau de charges de mécanisation conseillé sur l'exploitation. Il attire également l'attention sur le besoin de traction de grosse puissance, les consommations de carburant
Les deux outils sont donc complémentaires, l'un en terme de diagnostic, l'autre pour se situer. Leur caractéristique principale est la simplicité et la rapidité. Évidemment, la précision n'est pas totale. Elle est néanmoins suffisante pour lancer une réflexion qui sera encore plus riche à  plusieurs autour d'une table.
Les conseillers en mécanisation des fédérations de CUMA du Sud-Ouest sont à  la disposition de tous les exploitants intéressés. Les conseils régionaux d'Aquitaine et Midi-Pyrénées ainsi que l'Europe (Feader) financent le démarrage de l'action. Aucune raison donc de s'en priver !

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×