Publié le 11/02/2011 à 14h51 /

Le point sur les réunions cantonales de la FDSEA 64

// Le secrétaire général de la FDSEA Jean-Jacques Lateulère livre les premières impressions que lui inspirent les réunions cantonales qui se tiennent depuis la mi-janvier en Béarn et Pays basque.

Le secrétaire général de la FDSEA Jean-Jacques Lateulère mais aussi les autres membres du bureau de la FDSEA sillonnent actuellement le Béarn e le Pays basque à  l'occasion des assemblées générales des unions cantonales © Le Sillon
Les assemblées des unions cantonales de la FDSEA des Pyrénées-Atlantiques se poursuivent depuis quelques semaines : elles permettent aux délégués des syndicats locaux d'exprimer les préoccupations des agriculteurs de leur secteur et aux responsables départementaux de prendre bonne note des attentes du terrain. Elles sont aussi destinées à  apporter des compléments d'information sur les différents dossiers d'actualité.
Plusieurs membres du bureau, dont le président Henri Biès-Péré et le secrétaire général Jean-Jacques Lateulère, sillonnent ainsi le département depuis la mi-janvier à  l'occasion des rencontres cantonales dont la synthèse sera effectuée le 3 mars à  Montardon à  l'occasion de l'assemblée générale départementale, en présence de la vice-présidente nationale Christiane Lambert. À bientôt mi-parcours de cette série de réunions, Jean-Jacques Lateulère livre ses premières impressions À ce jour, « j'ai participé à  six réunions, explique-t-il, essentiellement au Pays basque pour l'instant en attendant de me rendre la semaine prochaine et les suivantes dans des cantons béarnais comme Lagor et Morlaà s ». Premier constat, la participation « est assez bonne dans l'ensemble » avec « une forte présence de jeunes éleveurs à  certaines réunions » souligne-t-il.Des thèmes d'actualité récurrents
Pour l'heure, il est beaucoup question - Pays basque oblige - des problématiques de montagne et de production ovine. Les thèmes abordés sont particulièrement d'actualité puisqu'il est beaucoup question des difficiles négociations sur le prix du lait de brebis et des tensions entre producteurs et industriels. Tensions qui ont d'ailleurs donné lieu à  une forte mobilisation à  Saint-Palais.
Autre thème d'actualité : l'ICHN (indemnité compensatrice de handicap naturel) et plus généralement tout ce qui touche au paiement et à  la gestion des aides. Ce dossier, qui est également évoqué dans les réunions béarnaises, a fait récemment l'objet d'une action de la FDSEA auprès de l'administration. Comme le rappelle Jean-Jacques Lateulère, « lors de la dernière réunion de la CDOA le 25 janvier dernier à  Pau, nous (NDLR : FDSEA, JA et chambre d'agriculture) avons dénoncé le manque d'explication et d'éléments de vérification vis-à -vis des montants des aides PAC 2010 et des DPU pour les années futures » Autre sujet très présent dans toutes les réunions (en Béarn comme en Pays basque), la situation bovine est abordée sous le double angle de la baisse de la valeur des animaux maigres et du renchérissement du coût de l'aliment du bétail. Partout, les éleveurs expriment leur vive inquiétude, confrontés à  des interrogations auxquelles il est difficile d'apporter des réponses. La volatilité des prix des aliments, l'accroissement des contraintes réglementaires et environnementales sont autant de paramètres qui pénalisent le revenu des éleveurs tant allaitants que laitiers et « qui n'incitent guère nos adhérents à  être positifs ». Ce malaise est accentué par l'absence de « leviers efficaces pour améliorer la rentabilité de leurs exploitations Absence aussi de repères et de perspectives pour certaines filières ».Un contexte de désarroi et d'incertitudes
À cela s'ajoutent de nouveaux changements que laisse entrevoir la future PAC « Dans un tel contexte, les agriculteurs que nous avons rencontrés ont d'abord un réel besoin d'exprimer et même d'évacuer leur désarroi ou leurs incertitudes », témoigne le secrétaire général qui rappelle que les réunions cantonales sont des moments « d'échanges, d'écoute, d'expression ». D'où son appel à  être « très nombreux lors des prochaines rencontres ».
Guy Mimbielle

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×