Publié le 17/02/2011 à 13h47 /

Restauration collective : l'Aquitaine structure son offre en produits bio

// Manger bio et local : passer de la théorie à  la pratique n'est pas aussi évident que de le dire ! Arbio Aquitaine a fait se rencontrer producteurs et professionnels de la restauration collective.

En organisant les premières rencontres bio de la restauration hors domicile, Arbio d'Aquitaine a permis aux producteurs et aux restaurateurs de nouer des contacts © Le Sillon/M.-N. C.
Manger du bio, produit localement en restauration collective ! Entre les objectifs fixés par l'État et la mise en oeuvre sur le terrain d'un dispositif pour les atteindre, la route est longue mais elle se structure. Parmi les actions concrètes : les premières rencontres professionnelles bio de la restauration hors domicile en Aquitaine, organisées le 2 février à  Bordeaux. Plus de 300 professionnels ont participé à  cette première journée de rencontres organisée par Arbio Aquitaine (1). Gestionnaires et cuisiniers des collèges et des lycées d'Aquitaine, responsables de restaurants interadministrations, restaurateurs et cavistes régionaux étaient accueillis, ce jour-là , sur les stands d'une soixantaine de producteurs adhérents d'Arbio Aquitaine. Ces stands représentaient les fournisseurs de produits régionaux, producteurs ou groupements de producteurs, mais aussi des entreprises de transformation et de distribution.Opération reconduite en 2012
« Notre objectif à  travers ces rencontres, explique Jérôme Cinel, directeur d'Arbio Aquitaine, était de mettre un focus sur la restauration qui dépend des collectivités territoriales et, d'une façon plus générale, de faciliter les contacts entre les entreprises de production et les acheteurs potentiels de l'ensemble de la restauration hors domicile de la région Aquitaine. Cette manifestation sera d'ailleurs reconduite l'année prochaine ». Expositions, dégustations de produits, rendez-vous d'affaires, pôle vins, démonstrations culinaires, informations et partage d'expériences ont ainsi favorisé les prises de contact et les échanges. Plusieurs conférences professionnelles étaient aussi au programme avec pour objectif de faire le point sur les actions réalisées en Aquitaine et sur les projets en cours, témoignage d'acteurs du terrain en prime. Petit rappel du contexte : en août 2009, l'État a fixé à  ses structures de restauration collective l'objectif d'atteindre 20 % d'approvisionnement en produits bio d'ici à  2012. Entre la théorie et la pratique, il y a l'épreuve du terrain, et surtout, de nombreux freins à  identifier puis à  lever afin de bàtir un programme d'actions cohérent. Ainsi, en janvier 2010, Arbio Aquitaine a créé une commission “restauration collective” pour s'atteler à  ce vaste chantier.Recensement de l'offre
En 2011, cette commission mènera plusieurs actions. Un audit régional actuellement en cours de finalisation (résultats prévus pour avril 2011) fera le point sur la structuration de l'offre bio nécessaire pour atteindre ce fameux objectif de 20 % d'approvisionnement en restauration collective. En parallèle, le référencement de l'offre bio régionale adaptée à  la restauration collective se finalise. Actuellement, 1000 produits sont disponibles (accès sur www.biosudouest.com). Le suivi de l'introduction de produits bio dans les lycées (25 lycées pilotes régionaux), les restaurants interadministratifs et les collèges (20 collèges pilotes prévus en 2011) est en cours et des ateliers de formation (pratiques culinaires, nouvelles recettes, maîtrises budgétaires, visites d'exploitations) auprès des gestionnaires et des chefs cuisiniers se mettent en place. Marie-Noëlle Charles 1 - L'Arbio Aquitaine (Association interprofessionnelle bio régionale) qui représente 75 % de la production biologique en Aquitaine a pour missions prioritaires de structurer et de développer l'agriculture biologique régionale ainsi que les approvisionnements bio en restauration collective.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×