Publié le 08/03/2011 à 11h26 /

Les coopératives testent leur marque dans les magasins Système U

// Dès septembre prochain, AgriConfiance, la marque de Coop de France, sera testée auprès des consommateurs dans tous les magasins Système U sur les vins. Les coopératives font un pari : occuper une troisième voie entre le bio et le conventionnel.

Nous réussissons aujourd'hui à  construire des relations de confiance avec une enseigne de la distribution. » Philippe Mangin, président de Coop de France, a fait un pari avec le président de l'enseigne Système U, Serge Papin, évoqué la première fois il y a plus d'un an entre les deux hommes. « Nous voulons voir si les produits des coopératives agricoles françaises signés "Agri Confiance" peuvent être une troisième voie entre le bio et le conventionnel. Nous pensons que oui et les coopératives sont les mieux placées pour gagner ce pari », explique Philippe Mangin. La marque des coopératives va être testée dans tous les magasins Système U sur les vins à  partir de septembre 2011. Les linéaires des foires à  vins de l'enseigne Système U vont mettre en avant une communication pédagogique sur la démarche Agri Confiance. Si le galop d'essai est concluant, le test sera étendu à  d'autres produits alimentaires signés Agri Confiance.  Depuis près de 15 ans, cette marque engage des coopératives dans une agriculture durable. « Nous sommes prêts à  répondre aux attentes sociétales de proximité, de qualité et de respect de l'environnement », affirme Jean-Michel Delannoy, président d'Agri Confiance. Les produits agricoles et agroalimentaires certifiés et signés Agri Confiance pèsent aujourd'hui 30.000 exploitations (10 % de l'agriculture française). Des valeurs partagées entre coopératives « Système U est une coopérative. Nous partageons donc les valeurs du développement durable et de la proximité. () Nous sommes dans une agriculture "écologiquement intensive" », explique de son côté Serge Papin. Dans le même temps, ce partenariat garantit des débouchés aux coopératives viticoles.  Coop de France entend aussi « faire comprendre au consommateur le travail réalisé par le producteur ». 85 % des achats alimentaires des consommateurs français se font en GMS. « Contractualiser entre les producteurs et le distributeur devient une nécessité pour renouer le lien entre producteurs, coopératives, distributeurs et consommateurs », estime Philippe Mangin. Et Serge Papin de compléter : « Agri Confiance nous apporte une garantie auprès du consommateur. Nous menons un combat avec Agri Confiance (). L'idée est de promouvoir cette démarche compétitive pour répercuter un prix juste au consommateur. » Et le contexte l'exige selon les coopératives : la volatilité des prix des matières premières agricoles s'est accrue, plongeant aujourd'hui les filières animales dans une crise très grave. « Le distributeur responsable doit être le relais des efforts des producteurs et des transformateurs auprès du consommateur », souligne Coop de France. C'est la logique qui prévaut dans la démarche associant Agri Confiance et Système U.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×