Publié le 15/03/2011 à 17h21 /

Barthes de l'Adour : aides aux prairies permanentes

// Les agriculteurs qui exploitent des prairies permanentes dans les Barthes de l'Adour et du Luy peuvent souscrire neuf contrats de MAET. Les dossiers sont à  déposer avant le 16 mai.

Dans le cadre du plan de gestion Natura 2000 (ou DOCument d'OBjectifs), les agriculteurs qui exploitent des parcelles de prairies permanentes dans le périmètre Natura 2000 des Barthes de l'Adour et du Luy (1), peuvent être intéressés par les actions proposées dans le cahier des charges rédigé par l'association Barthes Nature. Depuis quatre ans, dans le cadre du dispositif des mesures agri-environnementales territorialisées (MAET), il est possible de souscrire des contrats d'une durée d'engagement de 5 ans en déposant une demande avec le dossier PAC, sous réserve que les parcelles ne soient pas déjà  engagées en contrats d'agriculture durable (CAD). Or, de nombreux CAD sont arrivés à  terme pour la campagne 2011. C'est donc une opportunité à  saisir. Les dossiers sont à  déposer avant le 16 mai 2011 et seront pris en compte dans la limite du budget disponible pour ce dispositif. Entre 2007 et 2009, 85 exploitants se sont déjà  engagés sur 780 ha de prairies soit une mobilisation de 965.000 euros.  Neuf contrats existent - Fauche : contrat rémunéré 211 €/ha/an visant à  entretenir les prairies par fauche sans apport de fertilisants ni utilisation de produits phytosanitaires  - Fauche + une option « zone non fauchée de 3 % de la surface engagée » pour 261 €/ha/an  - Pàture : contrat rémunéré 281 €/ha/an reprend les engagements du premier et concerne les éleveurs qui font pàturer leurs animaux dans les Barthes  - Pàture + « humidification (2) » rémunéré 314 €/ha/an dans le cas d'une surface supérieure à  10 ha d'un seul tenant - Ouverture (2) d'une parcelle embroussaillée : contrat rémunéré à  336 €/ha/an pour un entretien mécanique  - Ouverture (2) d'une parcelle embroussaillée + pàturage après les travaux d'ouverture prévus la première année à  351 €/ha/an  - Reconversion des terres arables : implantation d'une prairie après des céréales à  paille ou du mais à  386 €/ha/an  - Fossé (2) : un contrat « entretien des fossés » rémunéré à  2,84 €/ml/an - Un contrat protection des races équines menacées de disparition rémunéré 153 €/UGB/an (chevaux lourds et/ou poneys landais conduits en race pure). Pour tout renseignement sur les détails des engagements, il convient de contacter Barthes Nature au 05.58.85.44.21, qui, en partenariat avec la chambre d'agriculture des Landes, est chargée de la réalisation des diagnostics préalables. Des permanences de la chambre d'agriculture des Landes seront organisées à  Yzosse au cours du mois d'avril.  1 - Communes des Barthes de l'Adour : Angoumé, Biarrotte, Biaudos, Candresse, Clermont, Dax, Goos, Gousse, Heugas, Hinx, Josse, Mées, Mimbaste, Narrosse, Oeyreluy, Orist, Pey, Pontonx-sur-l'Adour, Port-de-Lanne, Préchacq-les-Bains, Rivière-Saas-et-Gourby, Saint-Barthélémy, Saint-Etienne-d'Orthe, Saint-Geours-de-Maremne, Saint-Jean-de-Marsacq, Saint-Laurent-de-Gosse, Saint-Paul-lès-Dax, Sainte-Marie-de-Gosse, Saint-Martin-de-Hinx, Saint-Martin-de-Seignanx, Saint-Pandelon, Saint-Vincent-de-Paul, Saubusse, Saugnac-et-Cambran, Seyresse, Siest, Sort-en-Chalosse, Tarnos, Tercis-les-Bains, Téthieu, Yzosse. 2 - Pour ces contrats, un diagnostic préalable des parcelles à  engager est nécessaire.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×