Publié le 17/06/2011 à 12h27 /

Les négociations avancent

// La FDSEA participe activement aux discussions sur la mise en place d'un système de gestion de la prochaine campagne.

Depuis plusieurs mois, des discussions se sont ouvertes au sein de l'interprofession pour réfléchir à  la mise en place d'un système de gestion de la production pour la campagne 2012. La FDSEA participe activement à  toutes ces discussions afin de faire valoir un mécanisme de gestion qui permette de répondre à  deux enjeux majeurs pour la filière :
- la conservation d'une filière forte, en veillant à  maintenir la cohérence du territoire en permettant le maintien de tous les producteurs,
- la transformation de la totalité du lait du bassin à  un prix rémunérateur.
Bien que les discussions ne soient pas encore terminées, les grands principes ont déjà  été posés avec notamment la mise en place d'une référence initiale, pour chaque producteur, correspondant à  la meilleure campagne entre 2008, 2009 et 2010. Mais au-delà  de ça, un gros travail reste encore à  faire car il faudra définir un mécanisme qui soit à  la fois objectif et équitable et qui permette à  tous les producteurs de vivre honorablement de leur métier.
« Le système ne doit pas être figé »
En effet, pour la FDSEA, la mise en place d'un système de gestion de la production ne doit pas être synonyme de « stagnation » mais au contraire cela devra être synonyme de progression des volumes du bassin au détriment des importations, d'une meilleure rémunération (puisque partage des risques de marché avec les entreprises)
L'objectif pour la FDSEA sera donc de faire en sorte que le système ne soit pas figé. Et pour cela, on peut imaginer la création, au niveau de l'interprofession, d'un système de réserve qui permettrait d'attribuer des « droits à  produire » à  partir de clés de répartition à  définir, tels que les JA, le nombre d'UTH, les petits producteurs
Toutes ces propositions ainsi que la date d'arrêt de collecte pour cette campagne devraient être discutées lors du prochain comité directeur de l'interprofession, fin juin. La FDSEA « se battra pour que cet arrêt de collecte soit le plus tardif possible ».
Nathalie Depuy

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×