Publié le 16/09/2011 à 09h51 /

Tursan et madiran Le Tursan dans le mouvement

// 

Tursan et madiran
Le Tursan dans le mouvement
À même contexte climatique, même conséquences sur la vigne dans le Nord-Est Béarn (Madiran, Pacherenc) et dans les Landes (Tursan). « Les vendanges ont débuté la semaine dernière en Sauvignon blanc », rapporte Régis Laporte, directeur de la cave coopérative des vins de Tursan (202 vignerons pour 580 hectares) et de vins des coteaux de Chalosse. Là  encore, le printemps chaud et sec laissait présager de la précocité de la récolte. « Nous avions trois semaines d'avance en juin ».
Qualité (très belles floraisons et sorties de grappes), volumes devraient être un millésime qui se caractérise par « des vins nets et fruités si la météo ne vient pas perturber la bonne marche des vendanges » du vignoble constitué de 40 % de rouges, 20 % de blancs et 40 % de rosés. « Le Sauvignon blanc présente une excellente maturité et les premiers jus de rosé sont prometteurs avec des degrés inférieurs aux années précédentes. La récolte des Cabernets précoces et des parcelles en Chalosse va démarrer la semaine prochaine ».
Petit bémol néanmoins : certaines zones ont été fortement touchées par la grêle le 12 juillet dernier. « Il s'agit d'une dizaine de communes soit 80 hectares sur lesquels la vigne a été brûlée de 20 à  100 % selon les secteurs ».
Des tannats bien mûrs en Madiran
En Madiran, on suit également le mouvement depuis hier, tout en notant une quinzaine de jours d'avance. « Nous avons commencé hier pour les petits Corbus et les Pacherencs secs. Les raisins sont mûrs et jolis. Aujourd'hui ou lundi, cela devrait être au tour des rosés », confirme Denis Degache, responsable de la cave de Crouseilles. Pour le Tannat, 70 % de l'encépagement, tout va pour le mieux (concentration, couleur). « Les raisins sont bien mûrs, très fruités, aromatiques avec un très bon retour du fruit en bouche. Cela devrait donner de la matière et de la profondeur dans les vins ». Les moelleux se présentent bien eux aussi. « Les visites de contrôle des parcelles se dérouleront dans trois semaines pour déterminer les premier et deuxième tris. Il y aura très certainement, là  encore, de l'avance ». Pour la première fois, lors du ban des vendanges la semaine dernière, on a pu déguster des jus et des raisins du millésime en cours en Madiran.
Ph. D.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×