Publié le 30/09/2011 à 09h48 /

Le grand succès du concours national 2011 Blonde d'Aquitaine

// L'édition 2011 du concours national de la race Blonde d'Aquitaine, organisé à  Bergerac, a battu des records de participation. Face à  une rude concurrence, les éleveurs locaux ont porté haut les couleurs de la région.

Les éleveurs landais et basco-béarnais vont devoir se retrousser les manches. Après leur succès au concours national Blond 2011, ils vont être dans l'obligation de planter quelques clous supplémentaires au-dessus des portes de leurs étables afin d'y fixer les nombreuses plaques récoltées à  cette occasion. En effet, ils ont réalisé une belle moisson lors de la manifestation qui s'est déroulée, du vendredi 23 au dimanche 25 septembre, à  Bergerac, en Dordogne. Au total, ils ne récoltent pas moins de neuf premiers prix de section et trois prix spéciaux. Plus de six cents animaux étaient en concours. C'est dire la performance. De plus, les éleveurs de la zone « Sud Aquitaine » remportent de prestigieux trophées interrégionaux.
Sous un soleil de plomb, le site de Picquecailloux accueillait pour la première fois ce concours national Blond. D'ailleurs le département de la Dordogne, pourtant situé à  quelques encablures du berceau historique de la race, n'avait jamais accueilli cette événement, depuis sa création en 1962. « L'oubli est enfin réparé », confie Lionel Giraudeau, le directeur de l'organisme de sélection.Un adhérent sur cinq
Mais cette édition 2011 a été exceptionnelle à  d'autres égards. Avec 234 éleveurs présents, le concours a enregistré son record de participation. Près d'un adhérent sur cinq de l'organisme de sélection avait fait le déplacement. Traditionnellement, le nombre de participants dépasse à  peine les deux cents éleveurs. Autre record avec le nombre d'animaux présents : près de 700 au total. Pour les responsables de la race, cette mobilisation représente sans doute la plus grande des satisfactions. « On est vraiment heureux que les éleveurs aient aussi bien répondu, commente le président Philippe Basta. Cela montre qu'il existe une belle dynamique au sein de notre race ».
Trois binômes composés de deux juges ont été nécessaires afin de départager ce bétail. Un travail de longue haleine, toujours délicat. D'autant que d'année en année, la qualité des animaux tend à  s'homogénéiser. Mais, l'organisation de cette opération d'envergure a été parfaitement orchestrée. Il faut dire que la ville de Bergerac avait mis les petits plats dans les grands. Plus de mille mètres carrés de chapiteaux, un ring central totalement couvert, un vaste parking Les installations offraient un parfait confort aux participants et au public. Les responsables de la race ne s'y sont pas trompés. « Les organisateurs nous avaient bluffés lorsqu'ils étaient venus défendre leur candidature. Le projet était déjà  parfaitement ficelé », raconte le directeur. En attendant le cinquantenaire
Tous les ingrédients étaient donc réunis pour garantir un beau succès. Comme à  l'accoutumée, le concours s'est déroulé dans une atmosphère bon enfant. Au-delà  de la compétition, ce rendez-vous reste, avant tout, un lieu de rencontre festif entre éleveurs et un formidable vecteur de communication pour la race. Le temps radieux a amplifié cette ambiance joyeuse. Mais avec plus de 30 degrés au soleil et à  peine un peu moins à  l'ombre des chapiteaux, les éleveurs ont transpiré afin de présenter leurs pensionnaires dans les meilleures conditions.
Dans un contexte difficile pour l'élevage bovin et le marché des reproducteurs, cette manifestation a en tout cas parfaitement rempli ses objectifs. L'an prochain, le concours national se tiendra à  Cournon, dans le cadre du Sommet de l'élevage. L'occasion pour la race de fêter dignement son cinquantième anniversaire, même si d'autres festivités sont déjà  dans les tuyaux. L'année suivante, la manifestation retournera à  Barraqueville, au coeur de l'Aveyron. Enfin en 2014, le concours national devrait poser ses valises dans les Pyrénées-Atlantiques. À n'en pas douter, éleveurs et responsables professionnels locaux auront à  coeur de recevoir comme il se doit les Blondes dans leur berceau.
Fabien Brèthes La Blonde d'Aquitaine a cinquante ans
Le concours national 2011 de Bergerac constituait la cinquantième édition de cette manifestation, créée en 1962. Durant de nombreuses années, les concours nationaux se sont déroulés exclusivement dans la ville d'Agen, avant d'entreprendre un véritable tour de France. La race Blonde fêtera officiellement ses cinquante ans l'année prochaine.
La Blonde d'Aquitaine est le fruit de la fusion de trois races locales du Sud-Ouest : la Blonde des Pyrénées (race laitière), la Garonnaise et la Quercinoise (races bouchères et de travail), toutes réputées pour la qualité de leur viande. C'est en 1962 qu'il a été décidé de les regrouper sous ce nom. Un siècle plus tôt, la race garonnaise regroupait déjà  de nombreuses races du sud-ouest de la France, et le herd-book garonnais a été créé en 1898. La Blonde doit son formidable essor en France comme à  l'étranger à  ses qualités bien spécifiques.
Aujourd'hui, les vaches Blondes d'Aquitaine sont environ 550.000 en France, où elles figurent à  la troisième place des races allaitantes, et près de 2 millions à  travers le monde. Il faut dire qu'elle ne cesse de se développer depuis sa création. Elle doit son formidable essor en France comme à  l'étranger à  ses qualités bien spécifiques. Elle exprime principalement ses atouts au niveau de sa production de viande de qualité supérieure.
La Limousine au Sommet de l'élevage
Le concours national de la race Limousine va se dérouler du 5 au 7 octobre 2011, à  Cournon, près de Clermont-Ferrand, à  l'occasion du Sommet de l'élevage. C'est un grand retour pour cette race qui a été la première à  organiser son concours national dans le cadre de cette manifestation, en 2004. Dans un contexte difficile, France Limousin Sélection se fixe comme objectif principal de réaliser un concours national « responsable » et résolument tourné vers les professionnels et les étrangers.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×