Publié le 21/10/2011 à 10h21 /

La MSA sud-Aquitaine accompagne les séniors en vacances

// Cette année, près de 120 personnes àgées séjournant en maison de retraite sont parties en vacances gràce à  l'Action sanitaire et sociale de la MSA Sud Aquitaine.

Les seize heureux pensionnaires des EHPAD de Labastide-d'Armagnac et de Mauléon, en vacances à  Cap Landes à  Tartas, ont offert aux visiteurs les gàteaux qu'ils avaient confectionnés la veille.
À la résidence Cap Landes de Tartas, depuis quatre semaines, les clients sportifs de l'été ont laissé place aux anciens, résidents de différentes maisons de retraite des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Mardi 18 octobre, les seize heureux vacanciers des deux EHPAD présents, celui de Labastide-d'Armagnac dans les Landes et de Mauléon dans les Pyrénées-Atlantiques, ainsi que leurs encadrants, avaient un peu écourté leur sortie sur les bords de l'océan Atlantique pour accueillir en grande pompe les élus de la MSA venus leur rendre visite. Ces séjours de vacances sont encouragés et accompagnés financièrement par le service action sanitaire et sociale de la MSA Sud Aquitaine. Pour offrir quelques jours de vacances aux personnes àgées, ce dernier met à  la disposition des maisons de retraite des gîtes ruraux, de septembre et à  fin octobre. À charge pour ces structures d'organiser le transport et l'intendance sur place, avec leur propre personnel encadrant. Pour l'heure, outre Cap Landes, seul un autre centre de vacances adapté accueille ces clients aux cheveux blancs : le gîte Talazac à  Lannux, dans le Gers. Dans les Landes, des escapades qui ont 40 ans Nouvelle dans les Pyrénées-Atlantiques, cette action de la Mutualité sociale agricole existe depuis déjà  17 ans dans le département des Landes. Elle a notamment permis l'organisation de 135 séjours, soit des vacances pour 1 700 personnes. Christian Gabotto, responsable des partenariats à  la MSA, rappelle que ce type d'initiative a même démarré sous une forme différente, il y a une quarantaine d'années dans les Landes : « On proposait alors des séjours en VVF, mais ils n'étaient pas toujours adaptés aux handicaps des personnes àgées ». Cette année, près de 120 personnes àgées ont ainsi pu bénéficier d'une semaine de vacances au vert. Ils sont résidents des EHPAD de Sore, Villeneuve, Capbreton, Labrit, Luxey, Biscarrosse, Parentis-en-Born, Morcenx, Mauléon, Labastide-d'Armagnac ou encore, en MARPA à  Thèze, Lasseube ou Lembeye. Un vrai temps de détente, avec un programme d'activités adaptées pour chaque jour : marchés locaux, courses landaises, visites de musées, sorties au restaurant Des séjours bienfaisants Pour ce séjour en pays tarusate, chacun des établissements dispose de son logement de vacances : une maison en bois toute neuve et parfaitement équipée pour les handicapés, dotée de cinq chambres doubles et d'une grande salle avec coin cuisine et salle de séjour. Enfin, les grandes baies vitrées ouvertes sur les espaces verts laissent largement entrer le soleil. Le leitmotiv des encadrants, toujours heureux d'accompagner leurs fringuants pensionnaires en vacances, est l'incroyable bienfait de ce genre de séjour. « On ne les reconnaît pas. Ils changent totalement de comportement ici, constate Sidonie, infirmière de l'EHPAD de Labastide-d'Armagnac. Il faut dire que contrairement à  ce qu'ils vivent en maison de retraite, ici ils participent à  tout, courses, préparation des repas, rangements ». C'est bien là  l'objectif du séjour : recréer, pendant une semaine, une vie de famille, loin de la routine de la vie et par là  stimuler les personnes àgées. « À la MSA, nous sommes convaincus que ce type de dispositif est indispensable pour reculer l'àge de l'entrée dans la dépendance » commente Alain Martin, vice-président du Comité d'action sanitaire et social.Le plaisir d'une vie de famille
« On se lève quand on veut, on choisit les repas et on cuisine tous ensemble. On cuisine beaucoup ! C'est les vacances quoi ! » se réjouit Laure, une pensionnaire. Une autre, Célestine, àgée de 85 ans, est toujours sous le charme de sa grande découverte de l'après-midi : l'océan. Originaire du Gers, elle n'avait jamais eu l'occasion de faire les quelque 200 kilomètres qui la séparait de « cet espace infini et magnifique ! ». Par contre, les recettes de la poule au pot et de sa farce ou de la blanquette de veau n'ont pas de secret pour elle. Comme ses compagnons, elle était donc ravie que ces plats soient insérés dans les menus prévus pour la semaine. Les hommes sont en général moins représentés que la gente féminine dans ces escapades au vert « car ils sont plus casaniers, n'aiment pas le changement » selon une animatrice. Il n'empêche que les conseils avisés de Pierre, ex-champion de quilles, ont été bénéfiques à  toutes pour emporter quelques points lors du concours de quilles organisé la veille au soir entre les deux maisons ! Dominique Maurel EHPAD : établissement d'hébergement pour personnes àgées dépendantes.
MARPA : maison d'accueil rurale pour personnes àgées.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×