Publié le 15/11/2011 à 00h00 /

Rapprochement entre les instances nationales du conseil en élevage

// Avec 380.000 visites d'appui par an, France conseil élevage entend élargir ses interventions à  l'exploitation dans son ensemble et annonce son rapprochement à  venir avec France bovin croissance.

1.290 techniciens conseillent près de 49.000 éleveurs bovins en France. © Réussir
Des données, du conseil et des compétences, c'est dans ces trois domaines qualifiés de stratégiques que France conseil élevage entend désormais développer son activité à  partir de ce qui est devenu sa signature : « donner du sens à  la mesure ». Les 1.290 conseillers experts du réseau interviennent régulièrement dans près de 49.000 élevages bovins et 1.900 élevages caprins. Progressivement, les domaines d'intervention s'élargissent. Ainsi, en 2010, 10.500 plans de fumure et 6.300 déclarations PAC ont été réalisées dans le réseau. Au-delà  du conseil individuel, 3.500 groupes rassemblent 5.000 éleveurs pour créer du lien et confronter les expériences. Pour gagner en réactivité, les organismes conseil élevage ont développé des services Web, utilisés en 2010, par 25.000 éleveurs et innovent dans le e-conseil. Compétences élargies Lors de son assemblée générale qui s'est tenue à  Poitiers, le 10 novembre, France conseil élevage a présenté trois initiatives emblématiques de ses nouvelles préoccupations. Galacsy, outil d'appui technico-économique, né d'un partenariat entre les organismes de conseil élevage et les chambres d'agriculture de Bourgogne et Champagne-Ardenne, valorise les données par un diagnostic individuel et des références collectives. O'dit lait, outil de diagnostic de l'atelier lait, créé par les organismes de Bretagne ouest sert de base au conseil sur le système d'alimentation et les marges sur coût alimentaire. Le président Dominique Davy a, par ailleurs, annoncé le regroupement à  venir de France conseil élevage et France bovins croissance. 65 organismes adhèrent aujourd'hui à  FCEL et 68 à  France bovins croissance mais une trentaine est déjà  adhérente des deux fédérations qui partagent aussi la même équipe parisienne depuis 20 ans. Vision partagée Mêmes équipes, mêmes métiers : la collecte des données et le conseil, mêmes contraintes liées à  la restructuration des élevages, cette « vision partagée » a conduit les deux fédérations à  tester une gouvernance commune au cours de l'année 2 011. Les instances de FCEL se prononceront sur un rapprochement le 9 novembre prochain, à  Poitiers, lors de leur assemblée générale, celles de FBC, le 18 novembre. Une fois les statuts élaborés, les assemblées générales extraordinaires de FIEL et de FB devraient entériner la décision d'une fédération unique le 23 mai 2012.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×