Publié le 18/11/2011 à 10h39 /

Bientôt de l'huile made in Landes

// L'huilerie de la CUMA Adour Protéoil est au programme des réunions de secteur de la FD CUMA.

Ses silos et bàtiments sortent de terre sur la zone artisanale de Mugron (notre photo) et l'huilerie devrait être opérationnelle à  la fin du premier trimestre 2012. 400 tonnes de tournesol attendent d'y être triturés. L'unité comprend cinq silos à  grain, un trieur, les équipements de manutention et enfin un bàtiment avec presse, filtres et cuves de stockage des tourteaux, pour un investissement total de 900.000 €.Une unité d'embouteillage d'huile de table
Capable de traiter 1.500 tonnes de graines oléagineuses (colza et tournesol), l'unité ne regroupe à  ce jour que 45 agriculteurs, sur une surface de 275 ha et environ 400 tonnes de graines livrées cette année. « L'huilerie peut traiter un volume trois fois supérieur. D'autres producteurs de tout le département, intéressés par cette diversification, peuvent donc rejoindre la CUMA » indique Matthieu Lalanne, chargé de projets « énergie et développement local » à  la FD CUMA.
Adour Protéoil a pour mission la transformation du grain apporté par les agriculteurs en huile et en tourteaux. « Ces deux produits sont ensuite restitués aux apporteurs, en fonction des teneurs en huile et en eau des graines » précise-t-il. Pour cette année, la CUMA communiquera prochainement à  chacun de ses adhérents les caractéristiques de sa production.
Les agriculteurs ont la possibilité de valoriser eux-mêmes huiles et tourteaux. Ou alors ils peuvent, pour la partie huile, confier la mise en bouteille et la commercialisation à  la SARL Oléandes, une unité d'embouteillage qui devrait voir prochainement le jour.
« L'huile produite sera de qualité, de première pression à  froid et locale. Les restaurants collectifs sont très intéressés ». En effet, l'utilisation d'une huile locale leur permettrait de répondre à  l'objectif 1 du Grenelle de l'environnement (20 % de bio et de produits locaux en 2012 dans la restauration d'État). « Nous invitons donc les adhérents intéressés par ce service à  prendre du capital dans la société ». Dominique Maurel

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×