Publié le 16/12/2011 à 10h23 /

Les jeunes débattent dans l'étable

// Visite d'un atelier landais et échanges sur l'avenir de la filière régionale figuraient au menu de la rencontre des JA.

Lundi 5 décembre, environ quinze jeunes éleveurs laitiers d'Aquitaine se sont réunis dans les Landes afin d'échanger sur l'avenir de leur métier. Ce premier groupe régional devait permettre à  ces éleveurs laitiers JA de faire connaissance et d'échanger sur l'actualité chargée de cette filière.Chez M. Clavé à  Saint Maurice (40) La journée s'est déroulée en deux temps, avec la visite de l'exploitation de Philippe Clavé, à  Saint-Maurice-sur-Adour le matin, et l'après-midi en salle. La partie en salle a été riche, avec un programme dense. « Nous avons abordé le fonctionnement du nouveau bassin laitier avec la présentation du plan stratégique mis en place, le rapport d'orientation 2012 et le projet lait Génération 2016 », explique les Jeunes Agriculteurs. La contractualisation, le prix du lait et le dossier Leche Pascual ont également eu leur place dans les débats.
Lors de la visite de l'exploitation, les JA ont pu découvrir la dernière acquisition de M. Clavé : un robot BouMatic. La dimension technique de cette visite est importante pour les jeunes éleveurs, car ces derniers sont constamment en recherche d'informations sur les technologies permettant d'apporter un confort au niveau du travail. Un confort très souvent lié à  l'amélioration de la qualité de vie des éleveurs laitiers et qui est un enjeu majeur à  développer pour favoriser le renouvellement des éleveurs laitiers.
« On retrouve cette notion très régulièrement dans les échanges, expliquent également les Jeunes Agriculteurs. Elle est d'ailleurs intégrée dans les orientations stratégiques du bassin laitier Sud-Ouest, lorsque l'on aborde la troisième orientation ”territoire, installation, modernisation”, dont les objectifs sont de faciliter l'installation et la reprise, l'organisation du travail et la qualité de vie et densifier le tissu laitier pour pérenniser la collecte ».Prochain rendez-vous en février Le prix du lait, les coûts de reprise des exploitations (foncier et capital), l'image du métier sont également des pistes à  creuser pour relancer une dynamique d'installation dans la filière laitière sur l'ensemble de la région. Le nombre de jeunes agriculteurs présents à  cette journée landaise, la richesse des échanges font que la dynamique est lancée. Une prochaine rencontre est d'ores et déjà  prévue pour février prochain.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×