Publié le 13/01/2012 à 15h00 /

Les filles, as du pointage et de la contention dans les Pyérénées-Atlantiques

// Ce sont les filles qui ont le mieux tiré leur épingle du jeu lors du concours départemental de jugement de bétail organisé pour les jeunes des établissements agricoles publics et privés.

La manifestation rassemblait les élèves de neuf établissements dont trois publics (Montardon, Oloron et Orthez) et 6 privés (Hasparren, Mauléon, Saint-Palais, Nay, Saint-Jean-Pied-de-Port et Mont). © Le Silon/Ph. D.
Est-ce par ce qu'elles sont plus observatrices ? En tous les cas, ce sont les lycéennes qui trustent les premières places à  l'issue du concours départemental de jugement de bétail des Pyrénées-Atlantiques au lycée de Montardon, ce mercredi 4 janvier.  Un challenge qui s'est déroulé sous l'oeil avisé de Daniel Rouveyrol, professeur à  Orthez mais aussi, pour la circonstance, maître d'oeuvre de la manifestation.  Ce sont donc trois  filles qui se rendront à  Paris lors du salon de l'agriculture pour la finale nationale. La manifestation rassemblait les élèves de neufs établissements dont trois publics (Montardon, Oloron et Orthez) et six privés (Hasparren, Mauléon, Saint-Palais, Nay, Saint-Jean-Pied-de-Port et Mont). « Ce concours, commentait Daniel Rouveyrol, dans l'absolu, ne concerne pas exclusivement les lycéens. Il est ouvert à  tout jeune, àgé de 16 à  25 ans, poursuivant ses études ou récemment installé ». Å’il féminin expert L'objectif était de décerner le trophée de meilleur pointeur de race dans les catégories bovins viande (Blonde d'Aquitaine), bovins lait (Prim'Holstein) et ovins.  « Pour ces derniers, les candidats devaient juger, à  la fois, 2 brebis laitières basco-béarnaises et 2 béliers de race Suffolk ». Le principe de la compétition est simple. Une grille type est établie par des pointeurs professionnels avant le concours — Thierry Madier (bovins lait) et David Acheritogaray (bovins viande) pour l'occasion — et les compétiteurs doivent se rapprocher le plus possible de cette grille pour espérer décrocher un ticket pour Paris. Ayant devancé leurs collègues masculins, Pauline Héguy, Emeline Castanet et Marie-Claire Hondagneu vont représenter les couleurs basco-béarnaises, prochainement, dans la capitale (lire palmarès ci-dessous). Lors de cette même journée, les garcons n'ont toutefois pas démérité : ils devancent d'ailleurs leurs collègues féminins dans les épreuves du concours de contention remporté par François Rachou du LPA d'Oloron devant Mathieu Agnez du LPA d'Orthez.. Philippe Delvallée Le palmarès
» TMP Blonde d'Aquitaine
1. Pauline Heguy (Institut Errecart de Saint-Palais).
2. Sandrine Landaburru (Institut Errecart de Saint-Palais).
3. Daniel Lordon (LEGTA Montardon).
- Suppléants : Harmony Breque (LEGTA Montardon),  Sam Sharples (LEGTA Montardon), Alexandre Hontang (LPA d'Orthez).

» TMP Prim'Holstein
1. Emeline Castanet (LEGTA Montardon).
2. Virginie Couaillet (CDFAA d'Hasparren).
3. Julien Doillet (CDFAA d'Hasparren).
- Suppléants : Peio Bidondo (LEGTA Montardon), Julien Figarol (LEGTA Montardon) et Vincent Fourquet (LEGTA Montardon).

» TMP Ovins
1ere : Marie-Claire Hondagneu (LPA d'Oloron),
2 e : David Sallaberry (LARPS Mauléon). 
3. Frédéric Dies (LEGTA Montardon). Suppléants : Bastien Bira (LPA Oloron), Antton Sainte-Marie (Institut Errecart de Saint-Palais) et Bettan Aguer (LEGTA Montardon).

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×