Publié le 03/02/2012 à 16h20 /

Les pivots d'irrrigation se pilotent à  distance

// Les constructeurs de pivots d'irrigation constatent que le pilotage à  distance connaît un essor significatif sur le marché français. Éligibles aux aides du Plan végétal pour l'environnement (PVE), ces dispositifs sont plébiscités pour les économies de main-d'oeuvre et la précision du suivi des apports qu'ils procurent. De plus, la gestion informatisée assure à  l'utilisateur une traçabilité complète de sa campagne d'irrigation. Chaque constructeur propose sa ou ses solutions de gestion à  distance. Elles sont le plus souvent adaptables sur des pivots existants avec plus ou moins d'aménagements. L'investissement est par conséquent très variable, de 2 000 à  5 000 euros par pivot.

Inutile de se rendre au pied de chaque pivot pour contrôler leur fonctionnement et ajuster les réglages, tout se fait depuis un smartphone ou via internet. © Réussir
En fonction de la technologie utilisée, il est possible de distinguer deux types de produits sur le marché. Apparus les premiers, les systèmes utilisant une liaison radio ou GSM (plus récemment GPRS) nécessitent l'installation d'un logiciel dédié sur chaque ordinateur pilotant le ou les pivots. Dans ce cas, on dispose d'une liaison directe entre le pivot et l'ordinateur. En complément, des alarmes SMS peuvent être envoyées vers un téléphone mobile. Dans certains cas, un pilotage simplifié est proposé depuis le téléphone. D'un développement plus récent, les interfaces web utilisant un serveur internet offrent un accès au pilotage depuis n'importe quel ordinateur connecté à  Internet. En réponse au développement des smartphones (iPhone, BlackBerry, Android), les constructeurs ont développé des interfaces « mobile » de leur site Internet, voire des applications dédiées, de manière à  proposer une mobilité complète. Radio, GSM ou bien interface web Autre point de différenciation, les deux types de systèmes n'impliquent pas le même équipement informatique. À noter que la liaison radio reste marginale, car limitée par sa portée et par les contraintes réglementaires françaises sur la puissance et la gestion des fréquences. En liaison directe, chaque ordinateur dédié au pilotage est équipé d'un modem et du logiciel de commande. Chacun des pivots pilotés à  distance est également équipé d'un modem. L'abonnement au fournisseur d'accès est ainsi fonction du nombre de pivots et d'ordinateurs utilisés. On peut aussi envisager d'équiper un seul ordinateur qui sera ensuite piloté à  distance. Dans le cas du portail Internet, les pivots sont aussi équipés d'un modem. Il est nécessaire de disposer d'une connexion Internet, soit au bureau, soit avec une clef 3G sur un ordinateur portable ou encore via un smartphone. Pour quelqu'un qui dispose déjà  de ces moyens d'accès à  Internet, il suffit de souscrire un abonnement pour chaque pivot. 1- Plan végétal pour l'environnement Michel Portier Des outils évolutifs
Les dispositifs de télégestion sont des systèmes ouverts capables d'intégrer de nouvelles fonctions. Récemment, est ainsi apparu le positionnement GPS du pivot qui permet un contrôle beaucoup plus précis des mouvements et des changements d'état.
Lindsay propose également la gestion à  distance du système de pompage.
En adaptant le débit des pompes au besoin des pivots, le dispositif permet une meilleure utilisation de la ressource et des économies d'énergie. L'importation des enregistrements de sondes d'humidité est aussi disponible dans certains cas. Enfin, le système VRI de Valley permet d'ajuster les apports par secteur, mais aussi par demi-travée ou par groupe d'arroseurs.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×