Publié le 03/02/2012 à 11h07 /

Les chiffres de la retraite agricole

// La Mutualité sociale agricole passe au crible l'évolution des effectifs et du montant des pensions des ressortissants du régime agricole, qu'ils soient anciens exploitants, anciens salariés.

La caisse centrale de la Mutualité sociale agricole a consacré deux études aux retraites des anciens, qu'ils soient non salariés comme salariés agricoles. Ces deux études décrivent les populations de retraités des deux régimes et les montants de retraite versés en fonction notamment de leur statut en activité et de la structure de leur carrière. Ces chiffres, présentés récemment par la MSA, ont été arrêtés au 31 mars 2011. 10 % d'anciens agriculteurs
Sur les 15 millions de retraités que compte aujourd'hui la France, 10 % sont des anciens agriculteurs. Au 31 mars 2011, 2.522.380 personnes bénéficient d'une retraite au régime des salariés agricoles et 1.698.621 retraités sont d'anciens non salariés agricoles. Ces derniers ont un àge moyen de 77 ans et se répartissent de la façon suivante :
» 738.173 anciens chefs d'exploitation (43,5 %).
» 196.505 anciens conjoints (11,5 %).
» 290.406 anciens membres de la famille (17,1 %).
» 473.215 veuves et veufs (27,9 %).
Parmi les non salariés agricoles, 72,2 % des retraités ont une retraite personnelle et 6 % ont une pension de réversion. 21,8 % des retraités cumulent les deux. Le montant moyen annuel des retraites des non salariés agricoles est de 4.899 €/an (408 €/mois), ce qui représente une hausse de 1,1 % par rapport à  fin mars 2010. La carrière moyenne au régime des non salariés agricoles est de l'ordre de 25 ans, soit 98,9 trimestres fin mars 2011. La part des polypensionnés progresse : près de 82 % des retraités ont travaillé dans plusieurs régimes. 715 euros mensuels
Le montant annuel des pensions pour une personne avec une carrière complète est de 8.576 €/an, soit 715 €/mois.
Les bénéficiaires de la retraite complémentaire obligatoire, RCO, sont au nombre de 510.600, ce qui représente une augmentation de 9,8 %.
Le montant moyen annuel des retraites des titulaires d'une pension du régime de base et d'une RCO s'élève à  9.299 €/an (775 €/mois). La retraite globale agricole des chefs d'exploitation dont la carrière agricole est complète s'élève à  9.524 €/an (794 €/mois) fin mars 2011, soit une hausse de 1,3 %. Nouvelles mesuresLa loi de financement de la sécurité sociale harmonise les conditions d'application de la surcote, mécanisme qui majore la retraite des personnes travaillant au-delà  d'un certain àge et d'une certaine durée.
Pour les non salariés agricoles, les périodes de bonification de durée de services et majorations de durée d'assurance, à  l'exception de celles accordées au titre des enfants et du handicap, sont exclues de la durée d'assurance qui ouvre droit à  l'application de la surcote.
Autre mesure, les non salariés qui n'exercent aucune activité professionnelle susceptible de les assujettir à  un régime de sécurité sociale et qui ont été occupés en dernier lieu dans une exploitation ou entreprise agricole peuvent adhérer à  l'assurance vieillesse des non salariés agricoles. Les conditions de cette adhésion volontaire évoluent : toute personne pourra adhérer, quel que soit son àge, à  condition de ne pas justifier d'une durée d'assurance lui permettant de bénéficier d'une retraite à  taux plein. Avant il fallait ne pas avoir atteint l'àge de la retraite.
Troisième point, la loi ouvre aux collaborateurs d'entreprises agricoles, aides familiaux et associés d'exploitations un droit de cumul entre leur pension de vieillesse de non salarié agricole et une activité professionnelle non salariée agricole. Enfin, la loi autorise les assurés bénéficiant d'un départ anticipé pour pénibilité à  prétendre à  la majoration de leur pension.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×