Publié le 06/04/2012 à 00h00 /

Vins du Sud-Ouest : les jeunes sommeliers à  l'épreuve

// Le syndicat des vins d'Irouléguy, en partenariat avec l'interprofession des vins du Sud-Ouest ainsi que l'office de tourisme de Garazi-Baigorri, a accueilli la 26° finale du concours de meilleur sommelier des terroirs du Sud-Ouest, le lundi 26 mars au lycée de Navarre. Cette manifestation a regroupé, en présence du président national Michel Hermet, quelque 80 candidats en provenance de toute la France.

L'union de la sommellerie française (UDSF, 1.200 membres) regroupe 21 associations régionales. Ses buts? Fédérer les associations régionales pour en harmoniser les activités, défendre et valoriser la profession de sommelier, maintenir l'éthique de la profession, protéger l'image de la sommellerie française, encourager la formation des jeunes en partenariat avec l'Éducation nationale tout en organisant concours nationaux et internationaux. Depuis janvier 2011, son président est Michel Hermet, restaurateur sommelier languedocien, fils de vigneron et propriétaire de quelques hectares de vigne. Son credo: «La jeunesse doit être l'une des priorités de notre association. C'est sa vocation première d'encourager, à  travers des concours, les jeunes à  parfaire leurs connaissances et à  progresser dans le métier. Ce sont les professionnels de demain». D'où sa présence à  Saint-Jean-Pied-de-Port. En bonne compagnie avec d'autres responsables de la filière. Dont Robert Desbureaux, président de l'instance locale des sommeliers de Midi-Pyrénées, lequel explique que «ce concours comprend trois catégories de compétiteurs». À savoir, des élèves sommeliers, les cadets, (de 17 à  20 ans) issus d'établissements spécialisés de Midi-Pyrénées. Ils sont 23 en lice aujourd'hui. Ensuite, des élèves en formation complémentaire sur le plan national, venus donc de toute la France, au nombre de 14. Enfin, des professionnels, tous en situation dans des restaurants (au nombre de 13). Un concours qui se féminise Une première sélection entre tous les candidats a lieu sur épreuve écrite. Cette dernière comprend des questions spécifiques sur les connaissances en matière de vin et la dégustation d'un ou deux millésimes qui permettent de dégager les meilleurs candidats de chaque série (trois dans la section des cadets, deux dans chacune des deux autres). Les finales se réalisent en public. Le candidat, au vu d'un menu imposé par les examinateurs, se doit de réaliser le meilleur accord mets/vins. Puis de réussir un ou deux gestes techniques propres aux sommeliers. En outre, dans les deux dernières catégories, les finalistes disputent une épreuve de correction de carte erronée et une reconnaissance à  l'aveugle d'un cru. Ajoutons que tous les concours étaient mixtes et comptent de plus en plus de jeunes filles. M. Bengoechea Les lauréats Les vainqueurs de la 26° finale du concours de meilleur sommelier des terroirs du Sud-Ouest sont les suivants:
- Catégorie cadets: William Canivenec du lycée de Mazamet
- Catégorie juniors: MlleAude Hendschel du lycée de LaRochelle
- Catégorie professionnels: Thibault Broussier du restaurant Franck Putelat, Carcassonne.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×