Publié le 06/07/2012 à 00h00 /

CIAL Sud-Ouest, un outil au service de la filière lait

// Le Centre interprofessionnel d'analyses laitières du Sud-Ouest (CIAL) réalise plus de 5,7 millions d'analyses, dont 68% pour le contrôle laitier et 20% pour le paiement du lait.

Le vendredi 8 juin dernier s'est tenu l'assemblée générale du laboratoire interprofessionnel de Auch: le CIAL Sud-Ouest. L'occasion pour la cinquantaine de participants de faire le bilan de l'activité de cette structure sur les trois espèces ovine, bovine et caprine. Ainsi, tout confondu, le laboratoire réalise plus de 5,7 millions d'analyses dont 68% pour le contrôle laitier et 20% pour le paiement du lait. Concernant les résultats analytiques, on observe une légère baisse de la matière grasse (40,86g/l en moyenne sur 2011, - 0,5%), de la matière protéique (32,61g/l, - 0,8%), une stabilisation du niveau des germes totaux (24g/ml) et des taux cellulaires (319 cellules/ml) et une amélioration des spores butyriques (1676 spores/l, - 2,6%). Évolution des statuts Cependant, le moment fort de cette assemblée générale a été la validation à  l'unanimité de l'évolution des statuts du laboratoire afin de permettre au Cial Sud-Ouest de développer des activités de diversification pour les producteurs et les entreprises agroalimentaires du bassin. Cette évolution marque une nouvelle étape dans le développement du laboratoire interprofessionnel d'Auch, outil au service de la filière, en lui permettant d'offrir davantage de services. La Fédération régionale des producteurs de lait a, pour sa part, rappelé «son attachement au laboratoire car il constitue un pôle interprofessionnel fort pour le bassin et a insisté sur le rôle d'équité et de neutralité du laboratoire pour les producteurs».

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×