Publié le 28/09/2012 à 14h17 /

Vendanges en terre landaise

// En Chalosse, en Tursan mais aussi sur la côte sud des Landes avec le vin des Sables de l'Océan, le raisin commence à  être ramassé par les vignerons.

Propriétaires de sept hectares de vigne sur une exploitation centenaire des Coteaux de Chalosse, Bertrand et Gaëlle Abadie surveillent l'étape de l'égrappage après la récolte.
Depuis le mardi 18 septembre dernier, la saison des vendanges est lancée au Domaine de Pribat, à  Bénesse-lès-Dax, dans les Landes. Dès six heures du matin, Bertrand et Gaëlle Abadie sont dans leurs vignes pour récolter mécaniquement les cabernet, colombard, gros manseng et arriloba arrivés à  maturité. « Pour limiter l'oxydation, il faut ramasser les raisins quand ils sont frais, expliquent les deux vignerons. C'est pour cela que nous commençons le plus tôt possible et qu'il est très rare que nous récoltions l'après-midi ». Une exploitation centenaire
À ce rythme, le couple estime avoir du travail jusqu'à  la fin octobre pour récolter les sept hectares de vignes de l'exploitation dont ils viennent de fêter le centenaire. Même si le vignoble a été entièrement restructuré à  partir de 1993, lorsque Bertrand s'est installé sur la propriété familiale, c'est son arrière-grand-père qui avait planté les premiers ceps en 1912. Son grand-père, Jules, et son père Bernard, ont eu à  coeur de poursuivre la production, en agrandissant le parcellaire et en améliorant les équipements. Aujourd'hui, le Domaine de Pribat n'a plus grand-chose à  voir avec la petite ferme du début du XXe siècle, mais les Abadie perpétuent la tradition des vins des Coteaux de Chalosse d'antan.
Une fois le raisin ramassé, Bertrand et Gaëlle l'encuvent. Après un passage par l'égrappoir, qui sépare les grains des feuilles, grappes et autres sarments tout en les lavant, le raisin est dirigé à  différents endroits à  l'aide d'une pompe à  marc. Les blancs et les rosés partent à  la presse. Le jus est mis à  débourber pour éliminer toutes les particules en suspension. Après vingt-quatre heures, le jus clair est mis en cuve. Peut alors démarrer la fermentation, en régulant la température. Les rouges, pour leur part, sont mis en cuve directement. Maintenus à  basse température, ils macèrent et fermentent. Ensuite, les vignerons assurent le suivi des vins gràce à  des analyses réalisées en partenariat avec un oenologue du Gers. Comme chaque année, ils devraient ainsi obtenir 600 à  650 hectolitres de vins blanc sec et moelleux, rouge et rosé, car « les rendements sont corrects ». En revanche, concernant la qualité, les époux préfèrent ne pas se prononcer pour l'instant. « Nous avons eu une floraison échelonnée. Alors nous attendons d'avoir terminé la vinification avant de dire si c'est un cru correct ou non ». A contrario, à  la cave des Vignerons Landais, à  Geaune, Jérôme Carré, le responsable de la communication, n'hésite pas à  s'avancer. « 2012 est une bonne année en volume et en qualité », affirme-t-il. La coopérative, qui regroupe près de 150 vignerons et 500 hectares de vignes classées en AOC Tursan, IGP Landes, IGP Landes Coteau de Chalosse et IGP Landes Sables de l'Océan, a démarré les vendanges le 17 septembre par les sauvignons blancs. Depuis le 24 septembre, les viticulteurs ramassent aussi les rosés. En octobre suivront les cabernets francs en IGP Landes et Chalosse, puis les moelleux (gros manseng) ainsi que les parcelles de rouge Tursan en cabernet franc, cabernet sauvignon, fer servadou et tannat à  partir de la mi-octobre. La saison se terminera le 20 octobre par le petit manseng pour les vins moelleux. « Les volumes précis restent à  voir au jour le jour ». Cécile Agusti Vente directeComme cela s'est toujours fait, les vins de Pays des coteaux de Chalosse du Domaine de Pribat à  Bénesse-lès-Dax sont vendus directement à  la propriété.
Le local de vente est ouvert du lundi au vendredi de 17 h 00 à  19 h 30 ainsi que le samedi matin.
Les produits sont vendus sous diverses formes : en vrac, ou conditionnés en bag in box et en bouteilles. Outre du vin, l'exploitation adhérente au réseau Bienvenue à  la ferme propose du jus de raisin pasteurisé et, pendant la période des vendanges, du bourret en bouteilles d'un litre. À noter enfin que les produits du Domaine de Pribat sont également disponibles chez trois revendeurs : les boucheries traditionnelles de Port-de-Lanne et de Labouheyre, ainsi que le relais Mousquetaire de Herm.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×