Publié le 11/01/2013 à 09h27 /

21° sous le soleil d'hiver pour le Pacherenc hivernal

// La fin d'année a été marquée par la récolte des dernières grappes de Pacherenc du Vic-Bilh. Dans une ambiance festive et sous un beau soleil d'hiver, le Pacherenc hivernal 2012 de la cave de Crouseilles a été vendangé le samedi 22 décembre, chez Emmanuel et Vincent Lagrave à  Aurions-Idernes; puis, le Pacherenc de la Saint-Sylvestre le lundi 31 décembre chez Jean-Pierre Malabirade à  Portet et treize autres vignerons.

Les vendanges hivernales de la cave de Crouseilles tout comme les vendanges de la Saint-Sylvestre resteront un excellent cru. Les vins issus de ces récoltes seront à  la hauteur des espérances. © Le Sillon
Le jour de l'entrée dans l'hiver, marqué par un fort coup de vent, a quelque peu perturbé l'organisation des vendanges hivernales de la cave de Crouseilles. En effet, le chapiteau prévu pour accueillir les 150 convives n'a pu être dressé. Mais au final, ce n'était pas bien grave puisque le lendemain matin, le soleil était là  pour accompagner les vendangeurs, sur les parcelles des frères Lagrave à  Aurions-Idernes. Autour du casse-croûte vigneron et au son des chants des Vignerons du Vic-Bilh, les dernières grappes de petit manseng ont été cueillies dans une bonne humeur communicative. Les parrains de cette cuvée hivernale ont pressé ces jolies grappes dorées. Le nectar qui coulait affichait un excellent 21 degrés, avec des arômes de fruits confits et une légère acidité, laissant présager un vin de garde assez exceptionnel. Emmanuel et Vincent Lagrave n'avaient pas ménagé leurs efforts pour protéger le raisin mais le succès de cette journée était pour eux la plus belle des récompenses! Une tradition bien ancrée À l'issue des vendanges, vignerons et invités se sont retrouvés au chàteau de Crouseilles. Le 573e chapitre d'intronisation de la Viguerie royale du Madiran et Pacherenc a élevé au rang de dignitaires six nouveaux ambassadeurs: Philippe Couturaud, inspecteur d'académie, Benoist Delage, sous-préfet des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Luc et Laurent Lagrave (les cousins d'Emmanuel et Vincent), créateurs en 2002 de la marque Adishatz — une collection valorisant le patrimoine culturel, gastronomique et sportif et qui vise à  développer une gamme entièrement localisée dans les Landes —, Benoît Chatellier et Pierre-Adrien Castéran, sacrés champions du monde espoirs en novembre dernier à  Tarbes, respectivement en paleta cuir et en pala corta. Autre événement, les vendanges de la Saint-Sylvestre. Lancées à  Viella en 1991, elles s'étendent désormais sur l'ensemble de l'appellation. Cette année, quatorze vignerons ont réservé des parcelles montrant une aptitude particulière à  produire des raisins sur-mûris, soit 5 à  6 hectares qui donneront entre 3.000 et 4.000 bouteilles (de 50cl). Ce délicieux nectar, pour lequel Plaimont Producteurs et la cave de Crouseilles perpétuent la tradition, était notamment proposé aux soirées de réveillon des communes de Madiran, Saint-Mont et Garlin où d'autres produits régionaux étaient également mis en avant. Raisin sur-mûri emblèmes de l'appellation Mais pour la cuvée Saint-Sylvestre 2012, il faudra attendre 2015 avant de la déguster. D'ici là , un véritable travail de fermentation en barriques et d'assemblage reste à  faire pour obtenir le remarquable équilibre sucre-acide, comme l'explique Denis Degache, le directeur de la cave de Crouseilles. Pour son président Roland Podenas, «c'est une fierté pour les vignerons; ce produit atypique est l'aboutissement d'une année de travail et porte haut les couleurs de l'appellation». Ce lundi 31 décembre, sur la parcelle de 60 ares de petit manseng de Jean-Pierre Malabirade à  Portet, le groupe de vendangeurs a pu apprécier la qualité du raisin sur-mûri gràce à  une arrière-saison plutôt favorable. Cela dit, il a aussi fallu lutter contre les étourneaux avec la pose de filets de protection tendus au-dessus des parcelles et l'utilisation de canons sonores. Mais au final, ce dernier tri du Pacherenc de la Saint-Sylvestre tient toutes ses promesses, à  la grande joie du vigneron et de ses invités! T. L.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×