Publié le 15/03/2013 à 14h58 /

Traçabilité : la Celpa met au point une application pour smartphone

// C'est une première en France, la coopérative des éleveurs des Pyrénées-Atlantiques (Celpa) et l'entreprise Vignasse et Donney (découpe et distribution) ont mis au point un système innovant pour le consommateur. Ce dernier, équipé d'un smartphone, pourra obtenir toutes sortes d'informations sur, notamment, l'origine des morceaux de viande de Blonde d'Aquitaine Label rouge qu'il achète gràce à  un code inscrit sur les étiquettes.

Gràce aux codes QR imprimés sur les barquettes et sur les étiquettes des carcasses, le consommateur peut remonter à  l'origine du morceau de viande qu'il achète. L'initiative de la Celpa et de Vignasse et Donney est, à  ce jour, unique en F
On peut ainsi accéder, en direct, commente Guy Estrade, président de la Celpa, à  toutes les informations sur la provenance du morceau de viande que l'on tient entre ses mains et à  celles relevant de sa transformation». Concrètement, le geste est simple. «Il suffit, précise Christophe Grandeur, directeur de la Celpa, de flasher le code QR — sorte de logo — apposé sur la barquette de viande en rayon libre-service ou sur les panneaux publicitaires installés sur lieu de vente en boucherie traditionnelle». À l'heure où l'affaire de la viande de cheval dans les plats préparés défraie toujours la chronique, cette innovation semble tomber à  point nommé. «C'est oublier que cela résulte d'un travail entamé depuis deux ans, rappelle Guy Estrade. L'idée nous est venue à  la suite d'une rencontre avec les responsables de l'appellation Chàteau Petrus. Leur code à  bulles sur les bouteilles pour éviter la fraude nous a séduits et nous avons décidé d'élaborer un système similaire pour entretenir le lien avec le consommateur». Ce dernier, une fois l'application téléchargée sur son portable a deux possibilités: connaître la provenance de la viande ou avoir des idées recettes. Une traçabilité exemplaire
«En se géolocalisant, explique Christophe Grandeur, ou en sélectionnant son point de vente, l'acheteur a accès à  une base de données, renseignée quotidiennement par Vignasse et Donney. Il a ainsi à  sa disposition, non seulement le numéro de l'animal et sa date de naissance, mais, également, le poids labellisé, les coordonnées et la photo de l'éleveur». De fait, en acceptant la géolocalisation, le consommateur a directement accès à  la fiche complète de traçabilité. Il peut aussi sélectionner son point de vente parmi la liste départementale proposée. Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, le coin recette est idéal. «À partir d'un morceau de viande ou de critères de temps, de budget ou de difficulté, nous proposons une sélection d'idées». Le consommateur peut ainsi apprendre à  choisir la cuisson adaptée et retrouve tous les détails de la recette de même que les ingrédients nécessaires. Le site internet pour smartphone propose également des services complémentaires. Tous les mois, une recette est mise en avant, l'inscription à  la newsletter permet d'accéder aux promotions en cours et une page de renseignements pratiques est accessible par l'acheteur potentiel. Entretenir le lien avec le consommateur Ce nouvel outil est véritablement un gage de confiance pour les amateurs de viande bovine locale labellisée, mais aussi pour les 850 éleveurs de la Celpa lesquels approvisionnent en produit haut de gamme Vignasse et Donney. «Par semaine, nous traitons, ajoute Gérard Etchebarne, directeur de la société, quelque 50 bêtes abattues à  Mauléon. Le label rouge concerne 60 à  65% des carcasses». Vignasse et Donney fournit la grande distribution (40%), les boucheries traditionnelles (30%) de même que les collectivités et la restauration (23%). Deux journées d'animation autour du QR Code seront organisées sur vingt points de vente les 15 et 16 mars prochains. Philippe Delvallée

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×