Publié le 15/03/2013 à 12h09 /

Le Foll relance le plan irrigation

// Tout arrive! Pour la première fois, Stéphane Le Foll le ministre s'est prononcé sans ambiguité en faveur du stockage.

On a besoin de faire des retenues aujourd'hui pour assurer le maintien de l'activité agricole» a reconnu le ministre de l'agriculture, lors de l'inauguration de l'Odyssée végétale le 27 février au salon de l'agriculture. Le rapport commandé au député du Gers, Philippe Martin, qui devrait être publié prochainement, devrait aller dans ce sens. On sait que Delphine Batho, à  son arrivée au ministère de l'écologie, avait donné un coup d'arrêt aux investissements en la matière, sous la pression des Verts, en attendant les conclusions de ce rapport. Quelques instants auparavant, Christophe Terrain, vice-président d'Orama, avait interpellé le ministre de l'agriculture sur la nécessité de relancer la création de réserves hydriques. Les producteurs de grandes cultures ont aussi accueilli l'annonce par le ministre d'un plan silo, que François Hollande avait évoqué au Space en septembre dernier. «Nous allons présenter un vrai plan silo pour les céréales» en collaboration avec les ministères de l'environnement et de l'agriculture, a précisé le ministre en soulignant que les capacités de stockage devaient suivre l'augmentation de la production pour assurer «une meilleure régulation du marché». D'ailleurs a-t-il précisé, un article sur la loi bancaire actuellement en discussion au Parlement prévoit d'encadrer la spéculation sur les matières premières agricoles. Rien sur les biocarburants Comme le lui demandaient les betteraviers, le ministre a confirmé qu'il avait obtenu de ses partenaires européens la prolongation du règlement sucre. Idem pour la viticulture. Mais le ministre de l'agriculture n'a rien dit sur les biocarburants. Ni d'ailleurs sur les biotechnologies et le traitement des semences sur lesquels on le sait réticent, mais que les producteurs de grains considèrent comme un facteur de progrès. En tout cas comme «des innovations qui permettraient de conjuguer bonnes pratiques et productivité», selon les propres termes de Christophe Terrain.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×