Publié le 22/03/2013 à 12h10 /

Plaimont : la Chine, el dorado viticole

// L'appellation Plaimont confirme sa croissance au coeur de l'Empire du milieu.

La Chine était, cette année, l'invitée d'honneur de l'assemblée générale de Plaimont Producteurs, le vendredi 8 mars au chàteau de Mons à  Caussens. Le président Joël Boueilh a réaffirmé «la volonté de Plaimont Producteurs de poursuivre encore son développement et sa politique de valorisation en tant que leader reconnu et attractif dans la production de vins AOP et IGP conditionnés sur notre territoire». Après la présentation des résultats financiers par Marie-Christine Dupuy, directrice administrative et financière, et un point sur les investissements par Jérôme Legendre, directeur organisation et management, Olivier Bourdet-Pees, le directeur général, a fait l'état de l'activité et des ventes sur le dernier exercice. Il a notamment annoncé une croissance de 2% du volume de ventes et de 3% du chiffre d'affaires sur les six derniers mois. Une progression due en partie au grand export et à  la Chine, où Plaimont prévoit encore de se développer. Le marché chinois,déjà  une longue histoire En charge du marché chinois depuis 1987, Jean-Pierre Grangé a retracé l'historique de cette aventure, depuis la toute première collaboration, en 1994, avec un partenaire près de Pékin, jusqu'en 2005 avec la signature de la joint-venture avec Qingdao Gascogne Wine Company. Entre-temps est intervenue, en 1998, la rencontre avec M. Sun, P.D.-G. de Zuco Industry (Zhuhai Quandy Industry & Commerce), devenu aujourd'hui incontournable sur le marché du vin en Chine. M.Sun est venu témoigner devant l'assistance. «Je me suis tout de suite pris d'une passion pour Plaimont, explique le responsable chinois. Entre nous, il s'agit d'amitié autant que de faire des affaires. Nous sommes fiers de ce partenariat car Plaimont, gràce à  ses cépages locaux et à  ses terroirs, a la capacité de créer des vins fins et rares. Au-delà  des vins rouges en AOC Madiran ou Saint-Mont, il y a, aujourd'hui, également un fort potentiel pour les moelleux comme le Pacherenc du Vic-Bilh». Zuco, qui est le premier client du «Faîte de Saint Mont», le vin icône de Plaimont, est aussi le premier acheteur de Chàteau Yquem. Olivier Bourdet-Pees a salué le partenariat gagnant-gagnant qui lie les deux structures, gage d'une implantation durable. T. L.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×