Publié le 05/04/2013 à 14h40 /

Les cages collectives en vedette de foie gras expo

// Près de 7.000 visiteurs ont fréquenté le salon organisé à  Mont-de-Marsan, du 20 au 22 mars derniers, à  la recherche de la meilleure solution pour se mettre aux normes, avant la date fatidique du 31 décembre 2015.

L'actualité de la filière palmipèdes et la programmation plus précoce du salon ont permis de booster la fréquentation de l'édition 2013 de Foie gras expo. © Le Sillon
La 21e édition de Foie gras expo au hall des Nahuques de Mont-de-Marsan a été qualifiée de «très bonne édition», par le président de la Maison du palmipède, organisateur de l'événement, Alain Harambat. Le salon a en effet enregistré plus de 6.900 entrées en trois jours. «Cela fait un bon tiers de plus qu'il y a deux ans». Le choix d'avancer la manifestation de trois semaines par rapport à  son calendrier habituel semble avoir payé. «Cela répondait à  une attente de la profession, poursuit Alain Harambat. Les années précédentes, nous étions trop proches des dates de mise en culture du mais» Cette participation s'explique aussi par l'actualité de la filière palmipède. Alors qu'approche à  grands pas l'échéance fatidique du 31 décembre 2015, seuls 30% des salles de gavages sont équipées de logements collectifs. Les gaveurs étaient donc nombreux à  arpenter les allées du salon à  la recherche de la meilleure solution pour se mettre aux normes. Pour mieux s'y retrouver Ax'el, Casabarren, Darraidou, Élevage Service, Europ Métal Fil, Faf le rêve, Labadie, Materlap, Palmi Parc, Palmizen, Sarres et Socmi: douze des quatorze fabricants du marché avaient un stand à  Foie gras expo. En inox, en galva ou en plastique, avec ou sans contention, équipés de loges pouvant contenir de quatre à  dix canards, motorisés ou non, les modèles présentés avaient chacun leurs particularités et aussi leur prix variant de 26€ à  60€ la place en fonction des options retenues. Pas facile de s'y retrouver! Pour aider les gaveurs à  y voir plus clair, le Cepso (Centre d'études des palmipèdes du Sud-Ouest) a sorti, à  l'occasion du salon, un fascicule de 20 pages récapitulant les différentes offres du marché, sans prendre partie pour aucune d'entre elles. «Il n'en manque que deux, les entreprises Casabarren et Darraidou n'ayant pas pu nous fournir tous les éléments nécessaires avant la publication», indique Marie Laborde, chargée d'études au Cepso. En revanche, le document présente les modèles de CMM et d'Horizon Sud qui n'étaient pas présents sur le salon. Fascicule récapitulatif du Cepso Outre un descriptif comparatif des différents logements collectifs, la publication distille quelques conseils pour bien choisir son modèle: facilité d'utilisation, de nettoyage, confort du gaveur, qualité du service fourni par le fabricant «Par ailleurs, compte tenu de l'importance de l'investissement de départ, il peut être judicieux de raisonner sur le long terme, en privilégiant les matériaux les plus résistants et nécessitant peu d'entretien». Mais c'est à  chaque gaveur de raisonner son choix en fonction de sa situation personnelle. Il reste un peu plus de deux ans pour se décider sauf à  vouloir bénéficier du plan d'aide FranceAgriMer 2013 (30% d'aide avec un plafond de 28.000€). La date limite de dépôt des dossiers en DDTM (Direction départementale des territoires et de la mer) a été fixée au 1er juin prochain. Cécile Agusti

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×