Publié le 24/05/2013 à 17h42 /

Mais : la chasse à  l'herbe est lancée

// Dans son édition d'avril, AGPM info technique revient sur le désherbage du mais, et notamment sur les nouveautés qui apparaissent sur le marché. L'idée est de concilier efficacité, économie et environnement.

La protection contre les adventices reste un point essentiel de la culture. Face aux évolutions de l'agriculture et à  la diminution des marges par hectare, les agriculteurs doivent de plus en plus raisonner leurs interventions sur les cultures et faire appel à  toute leur technicité: observation de la flore (aujourd'hui, en France, plus de 500 espèces peuvent être considérées comme adventices), connaissance des modes d'action des produits phytosanitaires selon le climat et le stade des adventices, qualité de la pulvérisation. La disparition de certaines molécules a entraîné l'adaptation des stratégies de désherbage des mais depuis quelques années déjà  mais elles restent basées sur des produits racinaires à  spectre anti-graminées plus ou moins complétés. Des nouveautés à  mieux connaître Afin d'adapter au mieux les stratégies, le choix des produits et les doses, Arvalis - Institut du végétal met chaque année en place un réseau d'essais en partenariat avec l'ensemble des chambres d'agriculture et des organismes économiques afin de tester l'ensemble des nouveautés proposées aux agriculteurs. 1 Adengo ou Koloss » C'est un produit à  spectre anti-dicotylédone et avec une action sur graminées, mais à  compléter avec un racinaire anti-graminée en situation de forte pression. Utilisable jusqu'au stade 3 feuilles du mais, Adengo apporte 50g/l d'isoxaflutole associé à  20g/l de thiencarbazone-méthyl et 33g/l de cyprosulfamide (phytoprotecteur). Comme la plupart des produits racinaires, son efficacité nécessite une bonne humidité du sol au traitement et une pluviométrie suffisante après l'application; le contexte 2012 lui a donc été favorable. Cet herbicide à  large spectre se révèle souvent insuffisant sur graminées estivales et nécessite d'être complété par un herbicide racinaire à  spectre anti-graminée (chloroacétamide) à  dose ajustée. En outre, la largeur de son spectre sur dicotylédone a pu être vérifiée dans les essais en 2012, en pré-levée comme en post-levée précoce du mais, tant sur les dicotylédones classiques que sur des espèces plus difficiles à  contrôler telles que l'Arroche étalée, le Mouron des oiseaux ou dans une moindre mesure, la Renouée des oiseaux. Inversement, sur Renouée liseron et Mercuriale annuelle, il se révèle généralement insuffisant. La présence d'un phytoprotecteur dans sa formulation confère à  Adengo une bonne sélectivité en post-semis pré-levée. Toutefois, lorsqu'il est utilisé dans une application de post-levée précoce en mélange avec des produits systémiques foliaires, quelques manques de sélectivité peuvent apparaître notamment sur des applications suivies de fortes amplitudes thermiques. Il freine également le développement du liseron des haies. 2 Merlin Flexx/Belledone Flexx » C'est un anti-dicotylédone classique à  compléter par un anti-graminée racinaire. Parmi les nouveautés du marché, Merlin Flexx, remplaçant de l'Emerode composé de 44g/l d'isoxaflutole et de 44g/l de cyprosulfamide (un phytoprotecteur), s'utilise en mélange avec un herbicide racinaire à  spectre anti-graminée de la famille des chloroacétamides, jusqu'à  3 feuilles du mais conventionnel et du mais semences, avant la levée des adventices. Il est également autorisé en pré-levée stricte sur mais doux. Ses atouts sont essentiellement la flore dicotylédone classique (Amarantes, Chénopodes, Morelle noire et Renouée persicaire) ainsi que le Mouron des oiseaux. Cet herbicide se révèle relativement sensible aux conditions sèches. 3 Laudis Wg/Videl » Un anti-dicotylédone de post-levée à  spectre large. Il s'agit d'un produit de postlevée avec une bonne sélectivité qui est homologué aussi sur mais doux et mais semence. Il possède un spectre anti-dicotylédone assez complet avec une efficacité sur panic pied de coq et sur digitaire sanguine, ce qui en fait un produit très intéressant pour le mais doux et semence. Il s'utilise obligatoirement avec son adjuvant: Actirob. Source AGPM

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×