Publié le 23/01/2014 à 16h06 /

Le Crédit agricole Pyrénées-Gascogne lance les KwixO

// Après la création des Tookets en 2011, de Pelikam en 2012, le Crédit agricole Pyrénées Gascogne complète son dispositif d'accompagnement avec KwixO afin d'aider au plus près les associations.

Réunis dans les locaux de la banque alimentaire, le directeur Jean Philippe et son équipe du Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne ont présenté le nouveau dispositif d'accompagnement des associations. «Pyrénées Gascogne a une démarche volontaire pour apporter des solutions aux associations. Nous sommes les plus engagés dans cette problématique importante car ces associations ont un rôle important que l'État ou les particuliers ne peuvent assumer. Une banque coopérative ne peut négliger leur fonction sociale». Les associations rencontrent nombre d'obstacles: baisse des effectifs et des aides, des collectes qui stagnent. «Elles ont besoin d'être plus présentes sur Internet». Avec les Tookets, monnaie virtuelle et solidaire, les sociétaires du Crédit agricole ont la possibilité de faire un don à  la structure de leur choix. «Le mouvement est lancé. Nous avons déjà  reversé 60.000€ et reçu plusieurs prix aux trophées de la finance altruiste». Aller plus loin KwixO permet d'aller plus loin en relayant les événements avec la meilleure lisibilité possible. D'autre part, c'est aussi une possibilité de simplifier la gestion administrative, d'accéder au digital et au e-commerce. Comme le précisent David Barnavon et Yolande Darnaude, chargés des familles et associations à  Pyrénées Gascogne: «Les associations peuvent désormais, gràce à  ce nouvel outil, gérer des campagnes d'appels à  dons, à  cotisation ou à  participation en quelques clics». De plus, elles bénéficient d'une meilleure lisibilité pour les dons spontanés sur leurs sites Internet. «C'est aussi un moyen de récupérer les documents nécessaires à  leurs activités (certificats médicaux par exemple), de mettre en ligne des pages dédiées à  leurs événements ponctuels et d'inclure le paiement en ligne de leurs produits dérivés». Déjà  cinquante associations, au niveau national, ont retenu cette solution. En ce qui concerne les Tookets, la Banque alimentaire de Béarn et Soule a déjà  reçu 2921euros en2012 et1000euros en 2013. Pelikam, dernier volet du dispositif, concerne des projets précis (achat de véhicules par exemple). Les associations peuvent présenter leur projet sur la toile et faire un appel aux dons. Sur la zone Pyrénées Gascogne, on a enregistré 160 demandes et 14.000 euros ont été collectés depuis le lancement. Philippe Delvallée

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×