Publié le 03/02/2014 à 15h32 /

Dons de lait : les éleveurs sont invités à  participer

// Depuis plus de vingt ans, les producteurs de lait, en collaboration avec les entreprises de collecte, font preuve d'une solidarité sans faille aux plus démunis en fournissant les associations caritatives et humanitaires. Ils ont jusqu'au 15 février pour bénéficier d'une réduction d'impôts.

La suppression du dispositif de la taxe fiscale affectée, applicable en cas de dépassement de quotas individuels, avait provoqué la disparition de l'incitation à  participer à  ces dons de lait. La filière — tout particulièrement le regretté Jean-Michel Lemétayer — s'était ainsi mobilisée pour confirmer son engagement dans cette action. La FNPL s'était aussi engagée dans cette action afin de pérenniser le don de lait ou de produits laitiers en nature. Au dernier Salon de l'agriculture à  Paris, la signature de la charte avait marqué la volonté du gouvernement et des professionnels de poursuivre et renforcer cette solidarité. Réduction d'impôt Confirmation de cet engagement, le Premier ministre avait annoncé en septembre au Space la mise en place d'un nouveau dispositif. C'est aujourd'hui chose faite. Le 31 décembre les ministres Le Foll, Moscovici et Cazeneuve ont acté les modalités permettant aux producteurs de bénéficier de réduction d'impôt. Les producteurs qui donneront du lait pourront bénéficier, comme tout autre citoyen, d'un avoir fiscal à  hauteur de 60% de la valeur des dons. «Nous avons jusqu'au 15 février 2014 pour effectuer cet acte de solidarité» insiste le président de la FNPL, Thierry Roquefeuil, lequel rappelle que «l'aboutissement de ce projet est l'aboutissement d'une ambition partagée par toute une filière, producteurs, coopératives et industries laitières, au service de l'action de l'ensemble des associations caritatives». Les dons de lait se concrétiseront en produits laitiers (lait, fromages, beurre) selon la typicité de la production de chaque laiterie et au regard des besoins des associations. Sans limitation de volume, le producteur pourra choisir son association parmi celles qui travaillent en partenariat avec sa laiterie. Pour ce faire, le producteur devra remplir une fiche déclarative de don et la renvoyer avant le 15 février prochain à  sa laiterie. «Le lait est un produit noble que nous sommes fiers de produire et de donner à  ceux qui sont dans la détresse et la pauvreté affirme le président de la FNPL. Chaque don est important: 500 litres de lait permettent en effet de fournir toute une famille en produits laitiers pendant un an».

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×