Publié le 31/03/2014 à 12h57 /

Groupama fait bonne route

// Certes, la route tue beaucoup moins que par le passé, mais hélas, elle est encore le théàtre de trop nombreuses tragédies C'est pourquoi, Groupama d'Oc a souhaité consacrer une large part de ses assemblées générales à  ce thème qui concerne au premier chef le monde de l'assurance.

Illustration dans les Pyrénées-Atlantiques où, le vendredi 14 mars à  Anglet, une table ronde mettait ainsi en présence le président de la fédération départementales des caisses locales de Groupama, Jean-Claude Saint-Jean, Laurent Fargeot, de la section sécurité publique et routière de la préfecture, Jean-Marc Bugniez, de Groupama d'Oc, et Bruno Donès, formateur au centre Centaure. Avec 3250 personnes tuées sur les routes de France, la mortalité a régressé de 11% en 2013. Ce résultat est le meilleur depuis 1948, et les Pyrénées-Atlantiques font figure de très bon élève. Cette tendance confirme également la nécessité de poursuivre les efforts d'information, d'éducation, de répression et de prévention. Les jeunes mais aussi les seniors sont les plus concernés, mais nul public n'est exempt de reproches et se doit d'adopter une conduite responsable. Les statistiques sont éloquentes: 95% des accidents sont imputables à  de mauvais comportements (vitesse, état d'ébriété, téléphone, refus de priorité). Vitesse, alcool, téléphone Un film poignant sur le décès d'une jeune automobiliste au sortir d'une discothèque rappelait ainsi l'importance de la lutte contre l'alcool au volant. Et si la vie n'a pas de prix, l'accident en revanche a un coût: M.Beugniez indiquait que les sinistres automobiles corporels représentent à  Groupama 10.029 dossiers pour un coût de 156millions d'euros gérés sur les trois dernières années. L'enjeu, tant humain que financier, conforte l'assureur à  poursuivre ses partenariats avec la gendarmerie et la police mais aussi les établissements scolaires, les clubs sportifs, les associations pour sensibiliser les plus jeunes au travers de diverses actions telles que l'opération «10 de conduite rurale». Les deux centres Centaures (Bruguières et Saint-Paul-lès-Dax) permettent d'améliorer la conduite de 8.000 automobilistes. Ces dispositifs s'inscrivent pleinement dans les stratégies de Groupama, dont les métiers sont la banque, l'assurance des biens et des personnes mais aussi «l'accompagnement de l'humain» se plaît à  rappeler Jean-Claude Saint-Jean. Guy Mimbielle

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×