Publié le 07/05/2014 à 13h26 /

Les corneilles en ligne de mire

// Du 1er avril au 31 juillet, le tir est possible à  condition d'obtenir une autorisation individuelle à  solliciter auprès de la DDTM.

Dans la pratique, la destruction à  tir de la corneille est uniquement autorisée du 1er au 31 mars sur délégation écrite du propriétaire ou du fermier (cette délégation peut être faite à  l'ACCA ou la Société de chasse pour le compte de ses membres). Cependant, du 1er avril au 31 juillet, la destruction à  tir des corneilles reste possible dans les mêmes conditions, avec toutefois l'obtention d'une autorisation préfectorale individuelle, à  demander à  la DDTM. Le modèle d'autorisation est téléchargeable sur le site de la Fédération, rubrique Formulaires/Destruction des nuisibles.
Le printemps constitue la période au cours de laquelle se concentre l'essentiel des dégàts agricoles dus à  la corneille, sur les semis de mais notamment. « Alors n'hésitez pas à  demander les autorisations nécessaires », indiquent l'Association des piégeurs et la Fédération des chasseurs. Période de gros dégàts
En outre depuis deux ans, ces deux structures ont fait un gros effort pour équiper les chasseurs en formes de corneilles notamment, mais également sifflets à  corneilles, tourniquets trio infernal, et désormais filet de camouflage. Efforts soutenus par la profession agricole qui contribue au financement permettant la fourniture de tous ces accessoires aux chasseurs à  prix très avantageux. Il reste en stock pour cette année encore des formes de corneilles floquées, vendues 30 € le lot de 15 formes (au lieu de 90 €), de même que des appeaux FT3 (sifflets) cédés aux chasseurs adhérents 15 € (au lieu de 35 €). Des tourniquets trio infernal sont aussi disponibles moyennant 60 € (au lieu de 82,50 €), ainsi que du filet de camouflage vendu au détail à  7 € le mètre par largeur de 1,40 m. D'autre part, la Fédération régionale a établi un partenariat avec la Société Nobel-Sport (cartouches Tunet), afin de soutenir l'effort de régulation sur la corneille qui peut s'avérer onéreux. « Sur présentation de votre autorisation individuelle de destruction pour l'année 2014, vous aurez la possibilité de bénéficier de tarifs avantageux sur vos achats de munitions pour la corneille. Des solutions existent, ne laissez plus les corneilles ravager les semis sans réagir ». Enfin, dans la perspective de la publication en mai 2015 de l'arrêté préfectoral établissant la liste des espèces nuisibles, la Fédération des chasseurs et l'Association des piégeurs rappellent une nouvelle fois toute l'importance que revêtent les attestations des dégàts. Ces attestations, qui doivent être signées par deux personnes, constituent de précieux éléments pour la comptabilisation des pertes et la classification des espèces nuisibles. Benoît Soulat

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×