Publié le 29/08/2014 à 13h51 /

Les Blondes mettent le cap sur Biarritz

// Après Pau en 1987 et 2000, le fleuron français de la race Blonde d'Aquitaine a rendez-vous à  la halle Iraty de Biarritz du 5 au 7 septembre. Plus de 500 animaux issus des 220 meilleurs élevages de 70 départements — un record de participation — sont attendus dans la cité balnéaire de la côte basque à  l'occasion du 42e concours national, le principal évènement annuel de la race.

Pour la troisième fois en l'espace de quarante-deux éditions, les Pyrénées-Atlantiques ont le privilège d'accueillir le concours national de la race Blonde d'Aquitaine.
Un lien historique très fort uni les Pyrénées-Atlantiques à  la race Blonde d'Aquitaine. Son élevage y génère une activité économique incontournable (lire aussi ci dessous). Aujourd'hui encore, la production allaitante apparaît comme la première filière économique du département. Désormais présente aux quatre coins de la planète, la Blonde d'Aquitaine puise ses gènes dans ce territoire d'élevage. Son ancêtre local, la Blonde des Pyrénées, peut s'enorgueillir de lui avoir légué bon nombre des qualités qui font aujourd'hui sa force. Pour la troisième fois en l'espace de quarante-deux éditions, ce berceau historique a le privilège d'accueillir le concours national de la race. Jeudi prochain, deux cent vingt éleveurs venus de soixante-dix départements vont converger vers la cote basque. Jusqu'à  dimanche, la fleur de la génétique française sera réunie sur le site de la Halle d'Iraty, à  Biarritz. Une grande fête Les chevilles ouvrières de la manifestation évoquent de manière unanime un immense honneur, mais aussi un très grand défi. Après plus d'une année de préparation intense, les voilà  à  la veille de l'événement. Pour mettre sur pied une telle manifestation, le syndicat des éleveurs des Pyrénées-Atlantiques et la chambre d'agriculture se sont fédérés au sein de l'association « la Blonde d'Aquitaine à  Biarritz en 2014 ». Philippe Basta, président du syndicat des éleveurs (qui occupe aussi la présidence de l'organisme de sélection de la race) et ses collègues éleveurs basques et béarnais souhaitent faire de ce rendez-vous « une grande fête ». Car, au-delà  du concours, tous entendent véhiculer l'image accueillante et chaleureuse du département. Les responsables de la filière veulent aussi profiter de l'événement afin de promouvoir leur métier et travailler pour que cette production s'inscrive dans une perspective de progrès. Un record de participation Afin de relever le challenge, un programme particulièrement attrayant a été imaginé. Il sera notamment jalonné de plusieurs opérations inédites. Le jugement des prix de championnat en soirée (le vendredi) constitue une grande nouveauté et devrait attirer un public nombreux. Le site moderne et facile d'accès, entièrement couvert et climatisé, ravira certainement exposants et visiteurs. Signe de l'engouement suscité dans les rangs des éleveurs, cette édition 2014 va certainement battre un record de participation. « Traditionnellement, on compte autour de 200 éleveurs, note Philippe Basta. Cette année, on devrait atteindre 220 exposants ». Au total, 516 animaux seront en compétition. La sélection s'est avérée sévère, limite d'espace oblige. Plusieurs centaines de candidats supplémentaires se bousculaient au portillon. Pour tous les publics Gràce à  des idées originales, la manifestation devrait permettre de communiquer à  destination de tous les publics. Les citadins auront droit à  des expositions, des animations ludiques, des présentations des produits de qualité et du savoir-faire des éleveurs. Les agriculteurs apprécieront la vitrine de ce qui se fait de mieux en matière de génétique et de sélection. Ils pourront venir se situer, voir les orientations de la race, croiser des lignées, échanger et pourquoi pas acheter des animaux, lors d'une vente aux enchères. Sans oublier les nombreuses délégations étrangères attendues durant le week-end. Venus des quatre continents, ils représentent un potentiel d'acheteurs non négligeable. Les éleveurs locaux mobilisés En parallèle du concours national, la cote basque va également accueillir le congrès annuel de la fédération nationale des associations d'éleveurs, Elvéa France. Un événement totalement inédit en Aquitaine, qui devrait réunir plus de deux cents professionnels de l'élevage. C'est pourquoi, l'association de producteurs locale, l'Adelga, s'est fortement investie aux côtés des éleveurs blonds et de la chambre d'agriculture, afin d'articuler les deux manifestations. Devenu possible gràce au soutien et à  la fidélité de nombreux partenaires, collectivités et autres sponsors, le concours national 2014 s'annonce sublime. Très nombreux, les éleveurs du bassin de l'Adour auront à  coeur de porter haut les couleurs de leur territoire. Pour venir les encourager, rendez-vous à  Biarritz. Fabien Brèthes Le programme» Jeudi 4 septembre
Installation des animaux et des stands exposants
» Vendredi 5 septembre : de 9 h 00 à  22 h 00
8 h 30 : concours Blond/début des prix de sections
9 h 00 : début des concours de race Blonde d'Aquitaine
9 h 00 : ouverture de l'exposition Agriculturez-vous
9 h 00 : ouverture du marché de producteurs de pays
19 h 00 : fin des prix de sections
20 h 00 : première partie du challenge interrégional de « Xoka-Tira »
21 h 00 : jugement des prix de championnats
» Samedi 6 septembre : de 9 h 00 à  18 h 00
9 h 00 : jugement des prix spéciaux
9 h 00 : ouverture de l'exposition Agriculturez-vous
9 h 00 : ouverture du marché des producteurs de pays
11 h 30 : présentation d'animaux par Midatest
12 h 15 : vente aux enchères prestige d'animaux de race Blonde
13 h 00 : fin des concours de race Blonde d'Aquitaine
13 h 00 : demi-finale de « Xoka-Tira »
15 h 30 : défilé des champions primés lors du concours
18 h 00 : fermeture au public
19 h 30 : soirée de gala au Casino de Biarritz (sur invitation)
» Dimanche 7 septembre : de 9 heures à  18 heures
9 h 00 : poursuite des concours de race Blonde d'Aquitaine
9 h 00 : ouverture de l'exposition Agriculturez-vous
9 h 00 : ouverture du marché des producteurs de pays
12 h 00 : finale du challenge interrégional de « Xoka-Tira»
14 h 00 : présélection pour le salon de l'agriculture de Paris
18 h 00 : départ des animaux et fermeture au public
Restauration sur place, en continu, sur le marché des producteurs de pays
Comment s'y rendre ?La Halle d'Iraty est située à  300 mètres de l'aéroport international, à  1 kilomètre de la gare TGV et à  2 km de l'autoroute A63. Son accès en voiture est aisé par la sortie 4 de l'autoroute A63. Le site offre trois espaces distincts : un espace extérieur d'exposition de 3 000 m²et 2 halls de 2 500 m² et 2 650 m² communiquant, dans lesquels seront positionnés les animaux et les différents stands. Un vaste parking, en bordure de l'aérodrome, à  côté de l'entrée haute attend les visiteurs.
Une vente d'animaux prestigeEn collaboration entre l'organisme de sélection de la race et plusieurs structures commerciales, une vente prestige sera organisée dans le cadre du concours national blond. Au total, 8 à  10 animaux seront proposés aux enchères, samedi à  12 h 15.

 Connexion à l'espace Abonné

Nom d'utilisateur: et mot de passe requis
Mot de passe oublié ? ×